Drones : des usages à fort potentiel pour l’assurance

Drones : des usages à fort potentiel pour l’assurance
Vidal Bernard Dans le secteur de l'assurance, l'usage des drones est évalué à 6,8 Md$ par PwC.

Le marché mondial des drones commerciaux est évalué à 127 Md$ à l’horizon 2020 dont 6,8 Md$ pour le seul secteur de l’assurance, selon une étude du cabinet de conseil PwC. L’évolution de la règlementation et de l’offre d’assurance seront déterminants dans le développement ou non de ce marché.

Surveillance de sites et maintenance d’infrastructures dans l’industrie, analyse des récoltes en agriculture, livraison de colis dans le domaine du transport… : l’usage de drones se développe dans différents secteurs d’activité. A l’horizon 2020, le cabinet de conseil PwC évalue le potentiel commercial de ces aéronefs sans pilote à 127 Md$ au niveau mondial.

Des drones aux services de l'assurance

Les deux marchés les plus concernés sont les infrastructures (45,2 Md$) et l’agriculture (32,4 M$). Dans l’assurance, le potentiel des drones est évalué à 6,8 Md$ par PwC, sachant qu’ils peuvent être utilisés sur le plan de la prévention (surveillance de zones à risques), de l’analyse des risques en amont de la souscription (évaluation de l’état d’un site ou d’un bâtiment) ou encore de la gestion de sinistres (vérification et évaluation des dommages).

Nouveaux risques à assurer

Pour que l’usage des drones se répande dans le monde de l’entreprise, il faudra cependant que les utilisateurs puissent trouver des réponses adaptées en matière d’assurance, pour couvrir les dommages subis par les engins et les équipements transportés, mais aussi ceux causés à des tiers. « Les assurances ont un rôle clé à jouer dans l’écosystème de cette nouvelle technologie », note PwC.

Autres éléments qui seront déterminants dans l’essor ou non des drones à titre commercial : l’évolution du cadre réglementaire et l'introduction de nouvelles mesures de sécurité afin de prévenir les risques d’accidents sans pour autant freiner le développement de ce marché.

Un texte en cours d'examen au Sénat

Plusieurs cas d’avions ayant évité de justesse une collision avec un drone ont été recensés ces derniers mois. C’est une des raisons qui amène plusieurs pays dont la France à prendre de nouvelles dispositions pour réduire les risques. Ainsi, ce mardi 17 mai 2016, est examinée au Sénat une proposition de loi « relative au renforcement de la sécurité de l’usage des drones civils ».

Complément à la réglementation déjà en vigueur depuis 2012, le texte prévoit des mesures générales (dispositifs de signalement électronique et lumineux, sanctions en cas d’infraction) ou spécifiques aux drones de loisirs (formation des télépilotes, enregistrement des drones et obligation d’information des utilisateurs à la charge des fabricants).

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 06 décembre 2019

ÉDITION DU 06 décembre 2019 Je consulte

Emploi

APREF

ADJOINT DU DÉLÉGUÉ GÉNÉRAL H/F

Postuler

Mission Handicap Assurance

Mission Handicap Assurance

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Contrat de prévoyance.

Bourg Habitat OPHLM de Bourg en Bresse

06 décembre

01 - BOURG HABITAT

Marché de services d'assurances des risques statutaires.

Centre hospitalier de Blois

06 décembre

41 - BLOIS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Drones : des usages à fort potentiel pour l’assurance

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié