Economie collaborative : la Maif investit dans Mutum.fr

Economie collaborative : la Maif investit dans Mutum.fr
Mutum.fr est la dernière start-up dans laquelle Maif Avenir a investi 550 M€ en septembre 2015.

Le fonds d’investissement dédié à l’innovation, au numérique et à l’économie digitale de la Maif vient d’investir 550 000 € dans Mutum.fr. Cette start-up  orchestre l’emprunt et le prêt d’objets entre particuliers.

Emprunter des objets qu’on ne possède pas et prêter ceux qui servent peu : c’est le credo de Mutum.fr, la dernière start-up qui a convaincu le fonds d’investissement dédié à l’innovation, au numérique et à l’économie digitale de la Maif. Créée en juin 2015, cette structure baptisée Maif Avenir sert la volonté de la mutuelle de devenir un acteur référent de l’économie collaborative.

Ainsi, après avoir investi 4 M€ dans le fintech Payname, 1,7 M€ dans mes dépanneurs.fr,  puis 3 M€ dans Numa, un incubateur de jeunes pousses (et encore précédemment dans Koolicar, Ouishare, Guesttoguest...), la mutuelle vient de mettre 550 000 € au pot lors de la première levée de fonds opérée par Mutum.fr en septembre 2015.

Maif s'inspirera de Mutum.fr pour développer de nouveaux services pour ses sociétaires

Cette levée s’élevant à 1 M€, Maif Avenir en devient donc l’un des principaux « business angel » au côté de la Banque Publique d’investissement. « Ce partenariat s’inscrit dans la stratégie résolument audacieuse de la Maif et démontre sa capacité à être un assureur moderne et innovant », explique Pascal Demurger, directeur du groupe Maif, qui a été séduit par la notion de création de valeur partagée de ce site plaçant les bénéfices sociaux et environnementaux au centre de son projet. La mutuelle espère rapidement s'en inspirer pour développer de nouveaux services pour ses sociétaires. La start-up intègre, en effet, Maif Social Club, un outil collaboratif d'entraide réservé aux sociétaires qui recence les annonces de partagage de services, d'objets et de projets.

« Au lieu d’acheter systématiquement et d’entreposer plein d’objets inutiles, nous pouvons réutiliser, revaloriser, recycler et réemployer les objets que nous possédons déjà », déclare Frédéric Griffaton, co-fondateur de Mutum.fr.

Mutum ? C'est le nom donné au point que l’internaute gagne dès qu’il prête ou partage un objet. Le modèle économique de la start-up est fondé sur la valeur de ces mutums, indexée sur le prix d’achat de l’objet, représentant donc sa valeur d’utilisation. « Il ne s’agit plus d’avoir du pouvoir d’achat, mais du pouvoir d’utilisation », note la petite entreprise digitale qui vend des mutums. Un modèle économique à priori viable financièrement. En France, selon l’Ademe, 1 milliard d’objets pourraient ainsi s’échanger.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 29 janvier 2021

ÉDITION DU 29 janvier 2021 Je consulte

Emploi

Aubéane Mutuelle de France

Responsable Contrôle Interne, Gestion des Risques et Conformité (H/F)

Postuler

SOLUSEARCH.

Animateur commercial H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance des risques statutaires pour les collectivités et établissements affili...

Centre de gestion de la fonction publique territoriale du Nord

26 janvier

59 - CGFPT

Location financière de biens matériels et immatériels C2007.

MIPIH Midi Picardie Informatique Hospitalier

26 janvier

31 - TOULOUSE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Economie collaborative : la Maif investit dans Mutum.fr

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié