Economie collaborative : la Maif se mouille pour SamBoat

Economie collaborative : la Maif se mouille pour SamBoat
Samboat, start-up en plein développement, a quitté Axa pour la Maif...

La Maif crée un contrat spécifique pour la plateforme collaborative de location de bateaux entre particuliers SamBoat. La start-up peinait à trouver un assureur à même de lui bâtir une assurance sur-mesure... Depuis le 1er mars 2016, l’offre assure l’embarcation pendant la période de location. Le propriétaire épargne son bonus en cas de dommage.

La Maif se positionne toujours aussi clairement sur le secteur de l'économie collaborative en voulant notamment devenir LA mutuelle d'assurance des start-up de ce domaine. La Maif vient ainsi de concevoir un contrat spécifique pour la plateforme de location de bateaux entre particuliers SamBoat. Cette jeune pousse faisait, d'ailleurs, partie des 23 start-up invitées par la mutuelle, le 10 février 2016, à challenger le député PS Pascal Terrasse sur ses propositions de régulation de cette nouvelle économie ...

Construire de nouvelles garanties

Depuis le 1er mars, l’offre bâtie par la Maif assure l’embarcation pendant la période de location. Le propriétaire épargne ainsi son bonus en cas de dommage. L’assurance concerne tous types de bateaux « en état de navigation », sans limite d’âge et de taille. Elle couvre aussi le locataire en responsabilité civile. Enfin, elle intègre une assistance 7 jours/7, en France et en Europe, le remorquage et le rapatriement en cas de problème.

Une start-up qui assure !

Lancé en 2014, le site SamBoat.fr dispose déjà d’environ 2000 bateaux en portefeuille. « En 2015, plus de 1 500 transactions sont passées par notre plateforme. Le volume d’affaires s’est monté à près d’1 million d’euros, sur lesquels nous prenons une commission de 15% », précise Laurent Calando, co-fondateur et directeur général de SamBoat, optimiste quant au potentiel de la France « qui compte 900 000 bateaux ! ». Cette année, SamBoat espère quintupler son chiffre d’affaires et tripler sa flotte.

Une offre sur-mesure gagnante

Pour la Maif, ce partenariat s’inscrit dans « dans sa contribution à une société plus collaborative et l'accompagnement de startups affinitaires ». De fait, la jeune pousse s’est retrouvée dans les valeurs défendues par l’assureur. « Nous avons fait un tour des assurances, notamment Generali, Allianz... et donc la Maif, et c’est avec cette dernière que nous avons eu le meilleur ressenti. La mutuelle avait envie de faire grandir notre entreprise. Ils nous ont aussi fait une offre sur-mesure » indique le dirigeant de SamBoat, jusque-là en contrat avec Axa. « Leur offre était assez chère, pas assez complète… De plus, au fil du temps, ils nous imposaient de plus en plus de restrictions : pas de bateaux de plus de 15 ans etc. Et ce malgré un taux de sinistralité proche de zéro ».

SamBoat ambitionne de développer son activité au-delà en Europe. Elle compte lever de 1 à 1,5 M€ en ce sens. Auprès de la MAIF ? « Pourquoi pas ? » répond en substance Laurent Calando.

Emploi

KAPIA RGI

ANALYSTES FONCTIONNELS en Assurance Vie et /ou IARD

Postuler

KAPIA RGI

CHEFS DE PROJETS Vie et/ou IARD H/F

Postuler

KAPIA RGI

DÉVELOPPEURS ANGULARJS H/F

Postuler
Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestations de gardiennage et de surveillance de locaux et de sites des IUT de Lann...

Université de Rennes 1

15 décembre

35 - UNIVERSITE DE RENNES I

Audit et d'expertise financière du bilan de clôture et des demandes indemnités de r...

Syndicat d'Etudes Velib Metropôle

15 décembre

75 - SM AUTOLIB ET VELIB METROPOLE

Fourniture de cartes cadeau pour les personnels de Sorbonne Université.

Sorbonne Université Paris 6 VI Pierre et Marie Curie

15 décembre

75 - SORBONNE UNIVERSITE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Economie collaborative : la Maif se mouille pour SamBoat

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié