Emplois : Aon propose une rupture conventionnelle collective à 38 salariés

Emplois : Aon propose une rupture conventionnelle collective à 38 salariés
« C’est lorsque tout va bien que l’on investit dans la transformation, selon Robert Leblanc, PDG d’Aon France.

S'appuyant sur une nouvelle disposition du Code du travail, le courtier Aon compte se séparer d'une partie de ses salariés présents à Angoulême.

C’est l’une des premières déclinaisons des ordonnances Macron dans l’assurance. Profitant d’un nouveau cadre légal qui garantit un accompagnement personnalisé des collaborateurs volontaires pour quitter leur entreprise, le courtier Aon a décidé de proposer à 38 de ses salariés de son site charentais une rupture conventionnelle collective (RCC). Basé à Angoulême, ce site d’Aon emploie aujourd’hui 180 personnes.

Validé si au moins 12 salariés acceptent la RCC

Fondé exclusivement sur le volontariat, après signature d’un accord avec les délégués syndicaux et validation de la Direction régionale de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte), ce projet de rupture conventionnelle collective sera effectif si au moins 12 salariés font acte de candidature. « Aon France est en excellente santé, et nous nous réjouissons de contribuer activement aux bons résultats du groupe, notamment sur l’activité des assurances collectives. Or, c’est lorsque tout va bien que l’on investit dans la transformation, indique Robert Leblanc, PDG d’Aon France. Il précise : « Nous ne voulions mener un tel projet que s’il était entrepris dans le cadre du volontariat et avec la confiance totale des élus du personnel. Le cadre législatif nous permet désormais d’avancer gagnant-gagnant et nous en sommes ravis. »

 

Emploi

Groupama

CHARGE(E) DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL

Postuler

Groupama

CHARGE(E) DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Emplois : Aon propose une rupture conventionnelle collective à 38 salariés

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié