Enième rebondissement pour le marseillais GCM

Enième rebondissement pour le marseillais GCM
Le port de Marseille

Le tribunal de grande instance (TGI) de Marseille n’a finalement pas prononcé la liquidation judiciaire du Grand Conseil de la Mutualité (GCM), selon Les Echos. Plombé par un déficit de 5,2 M€ et 30 M€ de dettes, le premier réseau de santé à but non lucratif de Provence s’est déclaré, le 8 novembre dernier, en cessation de paiement.

Le TGI de Marseille a demandé à la direction et aux organisations syndicales de trouver une solution pour poursuivre l’activité du GCM, qui emploie quelque 1 200 salariés et compte une cinquantaine de centres de soins mutualistes dans les Bouches-du-Rhône. Les syndicats s’opposent notamment à la vente de la clinique marseillaise de Bonneveine. Disposant de 120 lits et réalisant 20 M€ de chiffre d’affaires, l’établissement serait presque à l’équilibre et intéresserait trois repreneurs potentiels, d’après Les Echos.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 23 octobre 2020

ÉDITION DU 23 octobre 2020 Je consulte

Emploi

BANQUE DE FRANCE

Directeur de mutuelle H/F

Postuler

CEGEMA

Chargé de relation client Emprunteur H/F.

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance statutaire du personnel.

Ville de Gagny

24 octobre

93 - GAGNY

Service d'assurance multirisques du patrimoine mobilier et immobilier de la SEM HAB...

SEM Habitat Pays Châtelleraudais

24 octobre

86 - CHATELLERAULT

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Enième rebondissement pour le marseillais GCM

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié