Epargne, prévoyance, santé : Agrica affiche des résultats 2013 solides

Epargne, prévoyance, santé : Agrica affiche des résultats 2013 solides

Bonne récolte 2013 pour le groupe de protection sociale complémentaire du monde agricole. Après une année 2012 qui a vu le groupe franchir la barre du demi-Md€, son chiffre d’affaires en assurances de personnes est encore en hausse cette année de 6,8%, pour atteindre 516,4 M€. Un résultat obtenu notamment grâce au dynamisme de son activité épargne, dont le chiffre d’affaires progresse de 10,9% à 149,3 M€. «De plus en plus de personnes effectuent ainsi des versements individuels en retraite supplémentaire, ce qui contribue au final à donner un coup d’accélérateur à notre activité épargne», précise Hervé Bachellerie, directeur général adjoint d’Agrica.

Toujours recommandé

Ce n’est toutefois pas le seul secteur en croissance : la prévoyance augmente de 6% (à 224,6 M€), alors que la santé enregistre une progression de 4,2%. «Compte tenu du chaos survenu à la suite de la décision du Conseil constitutionnel de juin 2013 [de considérer les clauses de désignation, contraires à la Constitution, NDLR], ce résultat est très positif», estime François Gin, directeur général du groupe. Au passage, il se félicite que son entreprise ait réussi à décrocher, au cours du premier trimestre 2014, la recommandation de la branche paysage, «malgré une concurrence forte et inhabituelle de grands groupes comme Axa ou Allianz». Très impliqué dans les accords liés à la production agricole, Agrica estime être jusqu'à présent désigné dans 130 d’accords. «Or, une majorité de ces accords va bientôt arriver à terme»,  précise Hervé Bachellerie.

Résultat net de 56,8 M€

Dans ce contexte incertain, le groupe peut toutefois s’appuyer sur une solidité confirmée. En 2013, son résultat financier s’élève ainsi à 211,7 M€, en croissance de 36% par rapport à l’année précédente. Le résultat des institutions de prévoyance du groupe dégage un excédent de 56,8 M€. Les capitaux propres sont quant à eux en progression de 8,5%, à 708 M€. Si bien que le ratio de sovabilité, hors plus-values latentes, reste stable à 3,9 fois l’exigence de la marge règlementaire. «Autant dire que tous ces chiffres significatifs nous permettent d’appréhender les évolutions en cours avec confiance», conclut François Gin.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 15 novembre 2019

ÉDITION DU 15 novembre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances Risques dommages aux biens et Risques Annexes.

Ville d'Epinay sous Sénart

17 novembre

91 - EPINAY SOUS SENART

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Epargne, prévoyance, santé : Agrica affiche des résultats 2013 solides

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié