Etude Roland Berger : l’assurance en ligne, un avenir prometteur

Etude Roland Berger : l’assurance en ligne, un avenir prometteur

Le cabinet de consulting Roland Berger nous a récemment présenté l’analyse des résultats d’une étude sur « La transformation digitale de l’assurance ». Autrement dit : quel est l’avenir de l’assurance en ligne ? Roland Berger a créé un think tank avec l’Efma, une association de marketing financier composé de banquiers et d’assureurs, qui a interrogé 23 assureurs de l’ouest européen. Au total, 70 entretiens individuels ont été effectués.

4% des ventes réalisées sur Internet en 2012

Aujourd’hui, en France, 4% des ventes de produits d’assurance sont réalisées sur Internet, contre 42% dans le secteur du tourisme et des transports ou encore 18% dans les produits culturels. Le cabinet estime cependant que d’ici 2030, près de 50% des clients pourraient ne plus se rendre en agence et effectuer les transactions assurancielles en ligne. Pour retrouver plus de données sur les estimations de l’étude, retrouvez l’article du Data Center.

La personnlisation en ligne de mire

Suite à cette étude, Roland Berger a établi une liste de dix points sur lesquels les assureurs doivent travailler pour construire leur stratégie digitale. Le mot d’ordre : la personnalisation. Cela passe notamment par l’obtention d’un maximum de données sur les clients et prospects. Il est primordial que les assureurs puissent proposer un service personnalisé, accessible à tout moment sur tous les supports. Cela suppose d’une part, l’innovation et la singularisation de l’offre, afin de justifier des prix plus élevés que ceux rencontrés sur les comparateurs d’assurance, et d'autre part le développement des services en ligne afin d’augmenter la fréquence d’utilisation et donc de visites sur les sites des assureurs.

Des investissements marketing et informatiques

En interne, nous ont-ils expliqué, ces évolutions impliquent des investissements, tant dans le domaine du marketing que de l’IT (département informatique). Une digitalisation de bout en bout impacte en effet l’ensemble des services et induit des investissements IT conséquents, « que les assureurs commencent à faire », explique Mathieu Sébastien, du pôle financier de Roland Berger. Cette transformation digitale suppose également un bouleversement organisationnel et un fort impact sur le modèle de distribution, notamment du côté des réseaux d’agences, la réactivité des agents étant primordiale pour mener à bien une vente dématérialisée. « Il faut réagir dans le quart d’heure afin de transformer une demande de devis sur Internet. Aujourd’hui, la plupart des assureurs n’y arrivent pas », explique Christophe Angoulvant, directeur du secteur des assurances au niveau mondial.

Amélioration du résultat technique à la clé

Pour le cabinet de conseils, si le marché de l’assurance digital dispose encore d’une faible maturité en France et fait l’objet d’une certaine frilosité de la part des assureurs, contrairement à l’Angleterre ou les Etats-Unis, par exemple, il devrait se développer dans les années à venir. L’enjeu majeur : la prise de conscience de la part des assureurs que cette transformation constitue un levier majeur d’amélioration du résultat technique.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Titres repas dématérialisés - chèques/cartes cadeaux.

GHT Val de Marne Est - Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil

18 juillet

94 - CRETEIL

Convention de participation pour la participation au financement de la protection s...

Conseil Général de la Haute Vienne

18 juillet

87 - CONSEIL DEPARTEMENTAL

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Etude Roland Berger : l’assurance en ligne, un avenir prometteur

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié