Euler Hermes signe un premier trimestre solide

Euler Hermes signe un premier trimestre solide

Début d’année encourageant pour Euler Hermes. L’assureur-crédit a publié des résultats supérieurs aux attentes des analystes financiers au titre du premier trimestre de l’exercice 2014, dans la continuité de 2013. Le résultat opérationnel courant est ressorti en hausse de 20,3% à 117,3 M€, grâce au repli, sur la période, de son ratio combiné net de 80,7%, à fin mars 2013, à 74,6%.

Amérique, Asie, pays émergents : les locomotives du premier trimestre

Dans le même temps, le chiffre d'affaires a progressé de 3% à 637,5 M€, soutenu par l'activité du groupe en Amérique (+9,7%) et dans les pays émergents, dont l’Asie Pacifique (+24%). Il a, en revanche, reculé dans la région Allemagne-Suisse-Autriche (-3,5%) et en France (-1,3%).

Malgré la hausse générale de l'activité, le résultat net part du groupe (RNPG) s'est établi à 82,7 M€, en baisse de 3,1%. Le RNPG avait bénéficié, en 2013, d'une plus-value exceptionnelle liée à l'apport de sociétés à la co-entreprise Solunion, détenue avec Mapfre.

Enfin la reprise ?

A propos des perspectives, Euler Hermes a confirmé s'attendre à une reprise de la croissance mondiale en 2014, mais sans fournir d’indications chiffrées. Lors de la publication de ses résultats annuels en février, le groupe avait indiqué tabler sur une croissance économique mondiale de 3,1% en 2014, après seulement 2,3% en 2013, soit le taux de croissance le plus faible depuis la crise de 2009.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 10 avril 2020

ÉDITION DU 10 avril 2020 Je consulte

Emploi

INFOPRO DIGITAL

Commercial sédentaire en BtoB H/F

Postuler

SOLUSEARCH

Responsable de Développement « Accord de Branches » H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Euler Hermes signe un premier trimestre solide

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié