Exclusif : Humanis couvrira en prévoyance et santé les salariés sous contrat de la SNCF

Exclusif : Humanis couvrira en prévoyance et santé les salariés sous contrat de la SNCF
Le groupe Humanis réalise un chiffre d'affaires annuel de 2,5 Md€ en assurance de personnes.

Le groupe de protection sociale Humanis a remporté les contrats collectifs obligatoires santé et prévoyance qui couvriront, à partir du 1er janvier 2014, les quelque 12 000 salariés de la SNCF qui n'ont pas le statut des cheminots.

Selon les informations de l’Argus de l’assurance, le conseil d’administration de la SNCF a validé l’attribution au groupe Humanis des contrats collectifs prévoyance et santé couvrant les personnels non statutaires de la société des chemins de fer. Le groupe de protection sociale assurera ainsi la protection de quelque 12 000 actifs non-cheminots, à compter du 1er janvier 2014, qui étaient depuis cinq ans couverts uniquement en prévoyance par un autre organisme. Les deux risques étaient regroupés dans un seul lot, et la direction de la SNCF avait décidé de lancer au printemps dernier un appel d’offres européen.

Une forte concurrence mutualiste

Parmi les derniers concurrents d’Humanis figuraient AG2R-La Mondiale et surtout deux mutualistes, la Mutuelle Entrain et la Mutuelle générale des cheminots (MGC) ayant créé, notamment pour cette occasion, une union mutualiste de groupe (UMG). Afin d’apporter une réponse globale, elles s’étaient associées à  Mutex, société mutualiste spécialisée dans la couverture des branches professionnelles et grandes entreprises, détenteur depuis l’origine du contrat en prévoyance. Les deux mutuelles couvrent près de 70% des 150 000 cheminots de la SNCF.

Une bonne nouvelle

Ce contrat de plusieurs millions d’euros représente une bonne nouvelle pour le nouveau directeur général du groupe Humanis, Jean-Pierre Menanteau, engagé dans une forte restructuration du groupe. Certains ont pu souligner que ce dernier a effectué une partie de sa carrière à la SNCF, plus précisément de 2004 à 2008, comme membre du comité exécutif, notamment en charge des finances, des affaires juridiques et des achats.

Un fort engagement de la CGT sans effet

Mais, selon nos informations, les deux mutuelles auraient surtout souffert aux yeux de la direction d’un manque d’expertise en gestion collective et du fait que les cadres supérieurs ne souhaitaient pas voir gérés leurs remboursements d’assurance maladie complémentaire par des organismes proches des syndicats. Cette «défaite», malgré l'engagement au plus haut niveau de la CGT, des cheminots, aurait sérieusement ébranlé le partenariat noué entre les deux mutuelles.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 23 octobre 2020

ÉDITION DU 23 octobre 2020 Je consulte

Emploi

BANQUE DE FRANCE

Directeur de mutuelle H/F

Postuler

CEGEMA

Chargé de Gestion Emprunteur H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance statutaire du personnel.

Ville de Gagny

24 octobre

93 - GAGNY

Service d'assurance multirisques du patrimoine mobilier et immobilier de la SEM HAB...

SEM Habitat Pays Châtelleraudais

24 octobre

86 - CHATELLERAULT

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Exclusif : Humanis couvrira en prévoyance et santé les salariés sous contrat de la SNCF

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié