Feu vert conditionnel à la fusion Unipol-Fondiaria

MILAN (Reuters) - La direction de la concurrence italienne a dit mercredi qu'elle acceptait sous certaines conditions le rachat de l'assureur déficitaire Fondiaria-SAI par son concurrent Unipol.

Elle explique dans un communiqué que l'entité issue de la fusion devra rompre tout lien avec la banque d'affaires Mediobanca.

Unipol, le troisième assureur italien, a convenu en janvier, suivant une transaction montée par Mediobanca, de renflouer Fondiaria afin de créer le deuxième assureur de la péninsule derrière Generali.

Premafin, société mère de Fondiaria, détient 4% de Mediobanca.

La direction de la concurrence a ajouté qu'Unipol devrait vendre des portefeuilles de polices d'assurance ainsi que des réseaux d'agences.

Elle conclut enfin que le nouvel assureur devra ramener à moins de 30% ses parts de marché nationales et régionales dans divers segments de l'assurance.

Stephen Jewkes, Danilo Masoni et Alberto Sisto; Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Mise en place d'une complémentaire santé négociée, à destination des habitants

Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône

25 mars

13 - CONSEIL DEPARTEMENTAL DES BOUCHES DU RHONE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Feu vert conditionnel à la fusion Unipol-Fondiaria

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié