Galian signe un partenariat avec Guy Hoquet l’Immobilier

Galian signe un partenariat avec Guy Hoquet l’Immobilier

Galian, spécialisé dans la garantie financière immobilière, a signé un accord de partenariat avec Guy Hoquet l’Immobilier sur la sécurisation des fonds détenus par les agences du réseau lors d’une opération de transaction ou de gestion immobilière.

500 agences concernées

Les franchisés du réseau Guy Hoquet - environ 500 agences en France – bénéficieront d’une offre spécifique pour la garantie financière, l’assurance responsabilité civile professionnelle et la protection juridique de leur agence. L’offre s’adresse aux créateurs et professionnels du réseau non garantis par Galian.

La garantie financière vise à assurer le remboursement des sommes versées ou confiées par les particuliers à l’occasion d’une transaction immobilière tandis que la responsabilité civile permet de couvrir les risques en cas de faute professionnelle du dirigeant, des collaborateurs et des agents commerciaux mandataires immatriculés au registre du commerce et des sociétés (RCS).

Galian vise les 10 000 clients-sociétaires d’ici 2015

En 2013, Galian regroupe près de 9 600 professionnels sociétaires (Galian est une société coopérative de caution mutuelle à capital variable, NDLR) auxquels il délivre 5,8 Md€ de garanties. Cet accord doit lui permettre de se rapprocher du seuil des 10 000 professionnels de l’immobilier en portefeuille, objectif que s’est fixé l’assureur à horizon 2015.

Le décret sur le plafonnement des honoraires Entre en vigueur le même jour

Cette annonce intervient le jour même de l’entrée en vigueur du décret d’application plafonnant les honoraires facturés par les agents immobiliers aux locataires, dans le cadre de  la loi « Alur » (accès logement et urbanisme rénové). Le bailleur prendra désormais en charge la totalité des honoraires liés à la mise en location de son bien, à l'exception de quatre prestations qui seront partagées entre le propriétaire et le locataire : la visite du logement, la rédaction du bail, la constitution du dossier et l'établissement de l'état des lieux.

Pour ces quatre prestations, le décret d'application fixe un plafond de montant des honoraires : 12 € par m² maximum en zone très tendue (Paris et les villes de petite couronne) ; 10 € par m² maximum en zone tendue (les 28 agglomérations où s'applique la taxe sur les logements vacants, comme par exemple : Lille, Lyon, Marseille, Toulouse, etc.) ; 8 € par m² maximum en zone détendue (sur l'ensemble du territoire). Les honoraires liés à l'établissement de l'état des lieux ne pourront pas dépasser 3 euros par m².

« Ces montants doivent permettre un réel gain de pouvoir d'achat pour les futurs locataires, particulièrement dans les zones où les loyers sont les plus élevés », souligne Sylvia Pinel, ministre du Logement.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 15 octobre 2021

ÉDITION DU 15 octobre 2021 Je consulte

Emploi

ALLIASS

Gestionnaire sinistres IARD Confirmé H/F

Postuler

EASYBLUE

Conseiller souscripteur Assurances Pro - spécialiste Risques d’Entreprise H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Galian signe un partenariat avec Guy Hoquet l’Immobilier

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié