Gema : Pascal Demurger, bien placé pour succéder à Gérard Andreck

Gema : Pascal Demurger, bien placé pour succéder à Gérard Andreck
Pascal Demurger, directeur de la Maif depuis 2009.

Pascal Demurger, actuel directeur de la Maif, serait pressenti pour succéder, en juin 2014, à Gérard Andreck à la présidence du Groupement des entreprises mutuelles d’assurance (Gema), croit savoir la Correspondance économique.

Contacté par l’Argus de l’assurance, le Gema indique, pour l'heure, que Pascal Demurger «fait partie des personnes pressenties pour prendre la succession de Gérard Andreck». Et d’ajouter dans la foulée : «Mais rien n'est acté. Cette candidature doit encore être validée par la commission exécutive qui doit se réunir le 12 décembre prochain.» De son côté, la Maif se refuse à tout commentaire.

Si l’élection de Pascal Demurger se confirmait, cette succession serait sans précédent. Et pour cause : dans l’histoire du Gema, jamais un directeur d’une mutuelle adhérente n’a pris la présidence du syndicat professionnel. Cette fonction a, jusqu’ici, toujours été attribuée à un président ou président-directeur général.

L'artisan du plan stratégique de la Maif

Né en 1964, soit la même année que la création du Gema, Pascal Demurger est énarque, promotion Victor Schœlcher (1996). Dès son recrutement à la direction de la Maif en 2002, il travaille à la rédaction du plan stratégique décennal de la mutuelle. Parallèlement,  il est chargé du développement et de la multidistribution du groupe.

Plus tard, en 2008, au poste de directeur exécutif, il participe à l'élaboration d'un nouveau plan stratégique, à la supervision de l’ensemble de l’activité opérationnelle et à la mise en œuvre de la politique de gestion des ressources humaines avant de devenir, en 2009, numéro deux de la Maif.

Arnaud Chneiweiss, futur secrétaire général ?

Quant au successeur de Jean-Luc de Boissieu au secrétariat général du Gema, le nom d’Arnaud Chneiweiss, directeur général adjoint de la Matmut depuis 2006, circule dans la presse. Selon News-assurances pro, ce dernier aurait pris une «longueur d’avance». La candidature de l'ancien conseiller de Dominique Strauss-Kahn à Bercy en 1999 pourrait avoir du sens. Reste que cette information, à défaut d’avoir été commentée, n’a pas été démentie.

De son côté, Jean-Luc de Boissieu, qui quittera le Gema en juin 2014, a été coopté par le conseil de surveillance de Smacl assurances.  Son nom est également évoqué pour prendre la présidence dudit conseil de la mutuelle en remplacement de Michel Paves, dont le mandat s’achève en mai 2014.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 25 octobre 2019

ÉDITION DU 25 octobre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché de prestations d'assurance pour la complémentaire santé.

Société aéroportuaire Guadeloupe Pôle Caraibes

23 octobre

971 - LES ABYMES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Gema : Pascal Demurger, bien placé pour succéder à Gérard Andreck

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié