Generali-Mediobanca : Groupama pourrait servir les intérêts de Dassault

En janvier, Laurent Dassault évoquait dans la presse italienne son intention de prendre une participation de 1 à 5% dans le capital de Generali. Une opération qui passerait par un retour du groupe Dassault dans l’actionnariat de la banque italienne Mediobanca, détentrice de 13,2% du capital de l’assureur. Or, parmi les actionnaires de la banque susceptibles de céder leurs parts à la famille Dassault, figure toujours Groupama, qui possède 4,92% de Mediobanca. Et, selon le quotidien Les Echos, "beaucoup" lui prêteraient l'intention de vendre cette participation.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Contrat de frais de santé à adhésion obligatoire pour l'ensemble du personnel salarié.

Logidôme - OPH de Clermont-Ferrand

21 mai

63 - CLERMONT FERRAND

Prestation de services chèques au profit de la Banque de France.

Banque de France

21 mai

75 - BANQUE DE FRANCE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Generali-Mediobanca : Groupama pourrait servir les intérêts de Dassault

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié