Generali placé sous surveillance négative

Generali placé sous surveillance négative
© Generali

L’agence de notation Standard & Poor’s a placé le groupe Generali sous surveillance négative en raison des incertitudes qui planent sur la stratégie du groupe suite au limogeage, samedi 2 juin, de son directeur général, Giovanni Perissinotto, remplacé par Mario Greco. De nouvelles turbulences à la tête du groupe qui pourraient empêcher Generali de se concentrer sur les défis qu’il doit relever, en particulier "reconstruire sa capitalisation" et "améliorer sa flexibilité financière". Sa note de contrepartie long terme reste à « A », mais l’agence précise que la mise sous surveillance négative implique que cette note pourrait être abaissée d’un cran dans un délai de trois mois.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 21 mai 2021

ÉDITION DU 21 mai 2021 Je consulte

Emploi

ODYSSEY RE

Adjoint(e) de Souscription F/H

Postuler

SOLUSEARCH.

Juriste Réassurance Senior H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Generali placé sous surveillance négative

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié