Gérard Bekerman sur la sellette

Gérard Bekerman sur la sellette

Le président de l'Afer se voit reprocher son augmentation d'indemnité par SOS Principes Afer. L'association animée par François Nocaudie va demander sa révocation lors de l'assemblée générale de fin juin.

La fronde des actionnaires d'Aviva aurait-elle donné des idées à SOS Principes Afer ? À l'image d'Andrew Moss, directeur général du groupe d'assurances britannique, obligé de démissionner après une assemblée générale houleuse, l'association de défense des adhérents au contrat de l'Association française d'épargne et de retraite (Afer), animée par le courtier tourangeau François Nocaudie, a déposé une résolution, en vue de l'AG de l'Afer qui se tient le 24 juin à Biarritz, demandant la révocation de Gérard Bekerman, président de l'Afer.

Délicat usage des fonds...

Comme dans le cas du groupe Aviva - dont la filiale française est... l'assureur de l'Afer -, c'est la hausse de l'indemnité de ce dernier (de 262 142 € à 327 677 €) qui passe mal. SOS Principes Afer s'insurge « que le président Gérard Bekerman n'a jamais pris l'initiative de laisser l'assemblée générale fixer une limite chiffrée à sa rémunération comme l'impose le décret du 1er août 2006, que celle-ci a connu une croissance déraisonnable ».

Surtout, ce que l'association reproche le plus à Gérard Bekerman, c'est que cette augmentation lui aurait servi à verser des dons à des partis politiques, comme il l'a expliqué dans un article paru sur le site de Médiapart. Or, ce « comportement en matière de financement de partis politiques est de nature à gravement nuire à l'image de l'Afer », estime SOS Principes, qui réclame aussi à Gérard Bekerman de restituer les sommes versées.

Reste que les chances pour que la résolution soit adoptée sont très minces. François Nocaudie voit dans l'organisation de l'assemblée générale à Biarritz la volonté de la direction de l'Afer de limiter le nombre d'adhérents présents, susceptibles de voter en faveur de la résolution.

En attendant, l'Afer a annoncé qu'elle va porter plainte pour propos diffamatoires.

UNE LETTRE À FRANÇOIS HOLLANDE

  • SOS Principes Afer a déposé une autre résolution demandant à ce que la taxation de l'assurance vie porte sur le rendement réel, à savoir le rendement du contrat imputé de l'inflation.
  • L'association a publié sur son site une lettre à François Hollande reprenant cette revendication ancienne chez les assureurs vie. Cette dernière devrait être examinée lors du conseil d'administration de la Faider, prévu le 12 juin. François Nocaudie espère que, parmi les 14 présidents d'association d'épargnants membres du conseil d'administration, certains inviteront leurs adhérents à envoyer la lettre au chef de l'État.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Gérard Bekerman sur la sellette

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié