Grêles en Allemagne : Scor revoit le montant des dommages assurés à la hausse

Grêles en Allemagne : Scor revoit le montant des dommages assurés à la hausse

Tout comme ses concurrents allemands Munich re et Hannover re, Scor se déclare touché par les tempêtes de grêles qui se sont abattues fin juillet sur le Nord et le Sud de l'Allemagne. Le réassureur français estime à 50 M€ les coûts de ces événements sur ses branches dommages et automobile.

La facture s'alourdit

Munich re aura pour sa part à supporter une charge de 180 M€ dont 20 M€ imputables à sa filiale au premier euro, Ergo. Toutefois, alors que Torsten Jeworrek, membre du directoire de Munich re, avait réévalué aux Rendez vous de septembre de la réassurance à Monte-Carlo le montant des dommages assurés de 600 M€ à  à 1,5 Md€, Scor prévoit que les coûts pourront avoisiner les 3 Md€.

Sans précédent

Ces événements n'ont pas leur égal dans les sinistres imputables à la grêle, enregistrés en Allemagne ces dernières décennies, les grêles de 1984 sur Munich ayant causé pour 1 Md€ de dégâts. (coûts ajustés à l'inflation). Selon Victor Peignet, CEO de Scor Global P&C : «Les montants estimés à la charge de Scor restent toutefois représentatifs de la part de marché du groupe, et conformes aux modélisations des risques de fréquence en Europe utilisées pour la planification et l'évaluation des besoins de capital».Il table par ailleurs sur une dynamique supplémentaire apportées par ces tempêtes aux renouvellements du marché allemand au 1er janvier.

Emploi

Collecteam

Responsable Technique Contrats Santé et Prévoyance H/F

Postuler

AFI ESCA

Délégué Régional grands comptes H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

FRAIS DE SANTE PERSONNEL DE MONTPELLIER BUSINESS SCHOOL.

Betem Languedoc Roussillon

23 janvier

34 - MONTPELLIER

Marché d'assurances.

Atlantique Habitations

23 janvier

44 - ATLANTIQUE HABITATIONS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Grêles en Allemagne : Scor revoit le montant des dommages assurés à la hausse

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié