Groupama prime des jeunes « créateurs de confiance »

Groupama prime des jeunes « créateurs de confiance »
Thierry Martel, directeur général de Groupama le 17 juin 2015

Le groupe d’assurance mutualiste a décerné, le 17 juin 2015, ses premiers Prix « Groupama – Créateurs de confiance ». Objectif : récompenser les initiatives entrepreneuriales innovantes, souvent issues de l’économie sociale, collaborative et digitale.


Une énergie qui circule entre les hommes et sans qui rien n’est possible. C’est en ces termes que Groupama définit la confiance.

Dans la soirée du 17 juin 2015, au siège parisien du groupe, le flux énergétique était effectivement à son comble pour le lancement des premiers Prix « Groupama – Créateurs de confiance ». Le principe ? Récompenser cinq initiatives créatrices de confiance au sein de la société française. Les actions plébiscitées relevaient donc en majorité de l’économie sociale et solidaire, appuyées par  les nouvelles technologies. Toute ressemblance, évidemment, avec le métier existant d’assureur n’est pas fortuite !

« L’assurance est un métier créateur de confiance en l’avenir qui permet aux assurés de rebondir, a expliqué Thierry Martel, directeur général de Groupama, la confiance cimente une nation dans les différents secteurs d’activité où nous intervenons nous-même comme gestionnaire de risques ».
Cinq catégories, pour autant d’univers soutenus par Groupama, ont ainsi fait l’objet d’un prix. 17 « start-up » ou assimilées ont été retenues, puis un jury composé de personnalités éclectiques (Costa Gavras, Franck Cammas, Xavier Darcos, Brice Teinturier…) ont élu les cinq lauréats qui, jeudi soir, ont ouvert le bal à l’institutionnalisation d'un nouvel événement. Le trophée s’accompagne, pour le gagnant, d’une campagne de promotion.


Le palmarès 2015

. Catégorie épargne et financement : Noise EMlyon
Créée en 2008, cette association étudiante de microfinance de l’Ecole de management de Lyon vise à promouvoir l’investissement responsable  sur le campus. Une dizaine de projets ont déjà été lancés. « Nous sommes aussi un observatoire de l’innovation sociale », a déclaré Julie Duchemin, présidente de Noise EMLyon. « C’est l’économie de demain », a ajouté Jean-Marc Borello, président du groupe SOS et membre du jury.

. Agriculture, climat et territoires : UrbAgri
Lancée en 2012, la jeune entreprise parisienne de Virginie Dulucq propose de créer des jardins partagés voire des filières agricoles en ville, en haut des immeubles, assorties du commerce, en rez-de-chaussée, des fruits et légumes cultivées voire d’un restaurant pour les transformer. UrbAgri cible les entreprises bailleurs sociaux, collectivités et particuliers. « Cela confirme l’idée certaine que la ville est l’avenir de l’agriculture », a affirmé Nicolas Baverez, avocat et essayiste qui faisait partie du jury.

. Habitat et logement : CoToiturage.fr
Fondé par Jessica Levy et Leslie Mohorade, ce site Internet de colocation permet aux familles monoparentales (parents seuls, retraités, jeunes actifs,…) de se partager un appartement. « Le logement est au cœur de la défiance française et cette initiative incarne parfaitement l’efficacité de l’économie collaborative », a réagi Thierry Pech, directeur général de Terra Nova, membre du jury pour qui il faudrait d’ailleurs inventer de nouveaux baux… en phase avec l’époque.

. Automobile, sécurité routière et mobilité : PetitBus
Imaginée par Olivier Bertil, cette application permet aux parents d’enfants inscrits à l’école maternelle ou primaire d’établir un système de roulement pour accompagner les enfants à l’école en groupe. « Cette start-up crée de la communauté et du lien en se basant sur la technologie », a résumé Miguel de Fontenay, partner de TheFamily (investisseur en start-ups), membre du jury.

. Santé et Prévention : MyHospiFriends
Ce réseau social affinitaire destiné aux patients hospitalisés que Patrick Poivre d’Arvor, animateur de la soirée, a baptisé le «Facebook de l’hôpital» permet aux malades ayant les mêmes centres d’intérêt de se rencontrer. Le modèle économique repose sur le paiement d’une licence par l’hôpital (10 souscripteurs à ce jour et des milliers d’inscrits) et non sur l’exploitation des données. «  Nous avons 10 salariés et menons actuellement notre deuxième levée de fonds. Nous allons dédier une deuxième offre aux hôpitaux militaires et développer une plateforme d’e-services avec jeux, musiques, formations etc. pour devenir le blablacar de l’hôpital », a confié Julien Artu, le fondateur à l’argus, en marge de la cérémonie.

Rendez-vous est déjà pris pour une seconde édition de ces Prix qui permettent à Groupama de prouver sa volonté d’accompagner les changements de sociétés.

Emploi

PARANGON INVESTISSEMENT

Conseiller Commercial H/F

Postuler

KAPIA RGI

ANALYSTES FONCTIONNELS en Assurance Vie et /ou IARD

Postuler

KAPIA RGI

CHEFS DE PROJETS Vie et/ou IARD H/F

Postuler
Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Souscription et gestion de contrats d'assurances

Regie des Eaux du Pays d'Aix

14 novembre

13 - Aix-en-Provence

Assurances multirisques dommages aux biens

SEM Plaine Commune Développement

14 novembre

93 - St Denis

MARCHE DE SERVICES D'ASSURANCE.

Ville de Bellefontaine

14 novembre

972 - BELLEFONTAINE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Groupama prime des jeunes « créateurs de confiance »

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié