Groupe OFI se réorganise pour tirer parti de nouveaux relais de croissance

Groupe OFI se réorganise pour tirer parti de nouveaux relais de croissance

Changement de cap au Groupe OFI. Partant du constat que les institutionnels français sont de plus en plus contraints dans leurs gestion d’actif par les réglementations Bale 3 et Solvabilité 2 et que le marché (245 Md€) n’augmente plus depuis deux ans, le spécialiste de l'asset management, détenue à 66% par la Macif et 34% par la Matmut, souhaite développer des relais de croissance sans pour autant réduire la voilure sur sa principale activité : la gestion sous mandat pour compte de tiers.

Consolider la gestion sous mandat

Ce métier historique représente encore 70 % des encours du groupe (soit 32 Md€ d’actifs, dont 11,2 gérés pour le compte de Macif Gestion et le reste pour des assureurs, banques et institutions de retraite) qui rapporte 23,8 M€ sur un chiffre d’affaires total de 118 M€ fin 2011. Sur ce segment, pour trouver des nouveaux encours, « il faut reprendre des parts de marché à la concurrence ou bien développer des partenariats », avance Gérard Bourret.

Le directeur général du Groupe OFI souhaite ainsi consolider la prise de participation croisée nouée avec Egamo qui gère notamment les actifs de la MGEN et compte 2,5 Md€ d’actifs sous gestion. « Il y a deux sociétés de gestion qui travaillent avec les mutuelles, Covéa d’un côté, OFI et Egamo de l’autre », souligne Gérard Bourret qui prévoit déjà de réalise des économies d’échelle en développant des outils de reporting et de calcul de risque communs avec Egamo. Et pour renforcer le partenariat avec Macif, Hugues Fournier, directeur général de Macif Gestion a rejoint le directoire d’Ofi Mandats.

Développer la gestion collective

Comparées à ce métier « historique », les activités de gestion collective (AM), alternative (MGA) ou de structuration de produits financiers (OIS), dégagent trois fois plus de chiffre d’affaires (76,3 M€ en 2011) avec moitié moins d’encours (à peine 13,8 Md€ d’actifs gérés). Le groupe compte logiquement de les développer, de même que la gestion privée, mais sans oublier l’ancrage mutualiste. La Macif, la Maif et la Matmut totalisent 10 millions de sociétaires qu’OFI pourrait fort bien équiper en gestion privée d’ici 5 à 6 ans. Ces clients n’ont pas de ratios réglementaires à respecter,... contrairement aux institutionnels.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Souscription et la gestion de contrats d'assurances.

Ville de Colombier Saugnieu

16 juin

69 - COLOMBIER SAUGNIEU

Souscription contrats d'assurance.

Ville de Mazamet

16 juin

81 - MAZAMET

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Groupe OFI se réorganise pour tirer parti de nouveaux relais de croissance

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié