Groupes de protection sociale : Réunica opte finalement pour AG2 R-La Mondiale

Le groupe de protection sociale a décidé de se rapprocher du poids lourd paritaire. Les raisons de ce choix et les questions qu'il pose.

Le vote du conseil d'administration de l'association sommitale de Réunica a été sans appel. Lors de sa réunion du 15 mars, AG2R-La Mondiale a recueilli 14 voix, contre 3 voix pour chacun des deux autres prétendants, Apicil et Malakoff-Médéric. Trois groupes de protection sociale qui avaient remis leur dossier au mois d'octobre 2012, après avoir été sélectionnés par les administrateurs de Réunica pour un possible rapprochement.

Préservation des marques

Le choix du groupe dirigé par André Renaudin est une demi-surprise. Beaucoup pronostiquaient ce résultat, compte tenu du partenariat existant entre les deux groupes paritaires sur la retraite complémentaire. Certains allaient même jusqu'à évoquer la nécessité pour les fédérations Agirc-Arrco de maintenir un équilibre entre les quatre plates-formes existantes. Un argument qui a toujours fait sourire la prési-dence paritaire de Réunica et que son directeur général, Jean-Marc Robinet, balaie encore aujourd'hui : « Le fait de partager la même plate-forme pour l'usine retraite n'a pas été un élément déterminant, au regard de l'évolution de ce chantier. »

En fait, trois critères auraient principalement fait pencher la balance, en premier lieu « la compatibilité des pyramides des âges » des effectifs. « C'est important, car nous voulions non seu-lement réaliser des économies de gestion mais également maintenir les emplois, ce que les départs naturels nous permettront de faire, tout en réalisant certains gains de productivité », précise Jean-Marc Robinet.

Humanis fait le choix Menanteau
 

La présidence paritaire du groupe Humanis avait dressé une fiche de poste assez précise pour son nouveau directeur général : il devait maîtriser le métier, la direction d'une grande entreprise, et avoir ses entrées au sein de l'administration et de l'exécutif. Autant de compétences jugés nécessaires au regard des ambitions de développement affichées pour celui qui se positionne désormais comme le troisième groupe de protection sociale. Le choix de Jean-Pierre Menanteau, entérinée le 14 mars par l'association sommitale, a créé la surprise, mais son CV (lire p. 10) correspond au profil recherché. Cet homme de 48 ans connaît l'assurance de personnes pour avoir dirigé Aviva France. Ses fonctions de dirigeant à la SNCF lui ont donné l'expérience des entreprises pas comme les autres et du dialogue avec les syndicats. Enfin, son appartenance au corps de l'inspection des finances est sans aucun doute un atout dans les contacts avec la sphère publique. Bref, avec un tel profil, la présidence d'Humanis peut espérer faire taire les critiques suscitées par le licenciement de son prédécesseur, Damien Vandorpe. En signe de protestation, Michel-André Philippe, ancien président Medef de Vauban-Humanis et du GNP, a d'ailleurs décidé de rendre ses mandats Humanis : « Il y a eu trop d'ingérence auprès de la direction opérationnelle. [...] Si on ne lui donne pas la liberté et les moyens de travailler, le nouveau directeur général d'Humanis, qui possède un très beau parcours, aura sans aucun doute des difficultés à finaliser la constitution et la réussite d'un groupe, qui possède de nombreuses qualités mais intervient dans un marché difficile. » F. L.

Le second point tient à la « préservation des marques » portées aujourd'hui par les institutions de prévoyance et les mutuelles du groupe (1). « AG2R-La Mondiale a bien intégré cette préoccupation des administrateurs », poursuit le directeur général, avant d'ajouter : « Enfin, nous avons voulu regarder le futur, et cet exercice de projection s'est révélé plus favorable à AG2R, s'agissant non seulement du service client et de la territorialité, mais également de notre vision de l'évolution de la protection sociale, de la santé, de la retraite et de l'épargne retraite, à dix ans. »

Le dépôt du dossier visé « au plus tard en juin 2014 »

A contrario, le premier groupe de la sphère paritaire n'a visiblement pas pâti d'une marge de solvabilité - 146%* - bien inférieure à celle de Réunica - 604%* - ou de Malakoff-Médéric - 366%*. « Les partenaires sociaux ont souhaité qu'il y ait un examen attentif de la solidité financière du nouvel ensemble ; cela sera fait après l'arrêté des comptes 2013. Aujourd'hui, AG2R-La Mondiale affiche une marge de solvabilité sensiblement équivalente à celle des grandes sociétés d'assurances comme Axa ou Generali. »

Reste à savoir sous quelle forme juridique se matérialisera ce rapprochement. Réunica adhérera-t-il à la Sgam AG2R-La Mondiale ? « Nous n'en sommes absolument pas là », insiste Jean-Marc Robinet. La décision prise par la « sommitale » doit maintenant être avalisée par toutes les instances du groupe et soumise au vote de l'assemblée générale qui se tiendra le 17 juin. Ce n'est qu'à ce moment que Réunica pourra engager le processus prévu par l'instance de coordination Agirc-Arrco-Ctip, et notamment la constitution du dossier de rapprochement. L'objectif est de déposer ce dernier « au plus tard au mois de juin 2014 ».

Bref, il faudra attendre encore un peu avant d'avoir la confirmation que la troisième tentative aura été la bonne, après la rupture des fiançailles de Réunica avec Novalis-Taitbout en 2009 puis avec Pro BTP à l'automne 2011.

1. Réunica prévoyance, Arpège prévoyance, Réunica mutuelle et Mutasanté.
* Top 20 des institutions de prévoyance 2012, L'Argus de l'assurance n° 7283.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 15 octobre 2021

ÉDITION DU 15 octobre 2021 Je consulte

Emploi

ALLIASS

Gestionnaire sinistres IARD Confirmé H/F

Postuler

Natixis Assurances

CHARGÉ D’ÉTUDES ACTUARIELLES INVENTAIRE EPARGNE H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Souscription et exécution de contrats d'assurances

SICTOM

16 octobre

28 - Nogent-le-Rotrou

Mission d'expertise technique et financière en matière de rénovation énergétique ...

Métropole Européenne de Lille (MEL)

16 octobre

59 - METROPOLE EUROPEENNE DE LILLE

Prestations de commissariat aux comptes pour les exercices 2022 à 2027

Bourgogne Franche-Comté Numérique

16 octobre

21 - SPL BOURGOGNE FRANCHE COMTE NUMERIQUE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Groupes de protection sociale : Réunica opte finalement pour AG2 R-La Mondiale

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié