[DOSSIER] Dossier : branle-bas de combat chez les mutuelles santé 1/15

Harmonie Mutuelle et la MGEN officialisent leur projet de rapprochement

Harmonie Mutuelle et la MGEN officialisent leur projet de rapprochement
Herve Thouroude Thierry Beaudet, président de la MGEN (à g.) et Joseph Deniaud, président de Harmonie Mutuelle (à d.).

Thierry Beaudet, président du groupe Mutuelle générale de l’Education nationale (MGEN),  et Joseph Deniaud, président d’Harmonie Mutuelle, ont signé, ce lundi 12 janvier, une lettre d’intention qui marque l’ouverture de négociations exclusives en vue d’un rapprochement.

«Nous voulons construire un vrai groupe», a déclaré Joseph Deniaud, président d’Harmonie Mutuelle, réaffirmant la perspective d’un rapprochement structurant déjà exprimée lorsque le projet des deux mutuelles avait été dévoilé, à la mi-décembre. Le véhicule juridique n’est pas encore défini, et dépendra largement de ce qui se décidera dans le cadre de la transposition de la directive Solvabilité 2. «Aujourd’hui, nous n’avons pas assez d’éléments pour apprécier ce qu’imposera une union mutualiste de groupe (UMG) prudentielle», a indiqué Thierry Beaudet, président de la MGEN. Ce dernier a précisé que, quelle que soit la structure à venir, les deux mutuelles avaient bien pour projet de s’inscrire dans un schéma de consolidation des comptes. Cela étant, les différentes marques ont vocation à demeurer.

Avancer rapidement

Les deux présidents ont fait part de leur volonté d’avancer rapidement. Ils se donnent en effet six mois de négociations pour élaborer leur projet afin de créer une organisation commune d’ici fin 2015 ou début 2016. Avec 8,2 millions de personnes protégées (3,7 pour la MGEN et 4,5 pour Harmonie Mutuelle), le futur groupe sera un géant de la complémentaire santé. En termes de cotisations, il pèsera 4,3 Md€ (1,8 Md€ pour la MGEN et 2,5 Md€ pour Harmonie Mutuelle).

Maintenir les partenariats… ou pas

Les deux groupes, qui sont déjà chacun le pilier d’une UMG (Istya pour la MGEN et le Groupe Harmonie de l’autre côté), entendent bien associer le plus de partenaires existants possibles à leur projet. Thierry Beaudet a laissé entendre que des alliances, comme celle annoncée la semaine dernière par la Mutuelle nationale territoriale (MNT) avec Smacl Assurances, ne constituaient pas un obstacle. «Ce n’est pas contradictoire, il peut y avoir une cohérence sur le champ territorial», a-t-il noté. En revanche, il ne s’est pas prononcé sur l’appartenance ou non de La Mutuelle des étudiants (LMDE) au futur groupe.

Du côté de la direction d’Harmonie Mutuelle, on affirme que l’annonce de lundi ne remet pas en question le pacte d’actionnaires  de Mutex, la société anonyme à capitaux mutualistes en charge des grands comptes et des branches professionnelles.

Peser sur l’offre de soins

Le projet des deux mutuelles ne se résume pas à la recherche d’une taille critique dans le champ assurantiel, pour répondre aux enjeux de la généralisation de la complémentaire santé à tous les salariés au 1er janvier 2016 prévue par l’ANI, ou à ceux du prochain référencement dans le champ de la fonction publique.

Tant dans leurs motivations qu’à propos des chantiers à venir, les deux présidents ont, lors de la conférence de presse, longuement insisté sur leur volonté de peser sur l’offre de soins. Joseph Deniaud a évoqué la création de «synergies» entre l’activité assurantielle et les services de soins et d’accompagnement mutualistes (les SSAM, c'est-à-dire les cliniques, centres de santé et dentaire, Ehpad, etc.).

Il a aussi dit souhaiter un «dialogue fertile avec les professionnels de santé», soulignant que c’est «une des raisons fortes pour lesquelles nous avons engagé le dialogue». «Nous voulons accompagner les assurés avec des services de santé, de la prévention», a poursuivi Thierry Beaudet. Il a par ailleurs souligné que tout ce qui touche au digital fera l’objet d’une réflexion et d’une stratégie d’investissement communes.


Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 22 novembre 2019

ÉDITION DU 22 novembre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Harmonie Mutuelle et la MGEN officialisent leur projet de rapprochement

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié