[DOSSIER] Dossier : Les courtiers se remettent à niveau 3/4

Hervé Houdard (CSCA) : «Le digital, c'est une "histoire" de génération » (Dossier courtiers)

Hervé Houdard (CSCA) : «Le digital, c'est une
Hervé Houdard, président de la Chambre syndicale des courtiers d’assurance (CSCA). © FRANCK FIFE

Le poids des réglementations européennes et nationales est une réalité qui oriente la thématique choisie par la CSCA pour son prochain congrès, néanmoins, Hervé Houdard pointe également le numérique et la révolution ANI au chapitre des grands changements à venir.

Pensez-vous que l’ANI pourrait constituer pour les courtiers un effet de levier pour booster leur activité IARD ?
Oui, très certainement. En fait, les nouvelles dispositions générées par l’Accord national interprofessionnel font que les courtiers vont s’adresser à de nouvelles populations de prospects et de clients, qui n’étaient pas dans leurs champs de prospection jusqu’à présent. De ce fait, ils vont pouvoir proposer aussi bien des produits d’assurance IARD que des produits d’assurance de personnes au sens large du terme. Or l’important pour un courtier est bien d’intervenir sur tous les risques de sa clientèle et de répondre à toutes ses problématiques d’assurance dans leur globalité.

Comment les courtiers doivent-ils utiliser le digital pour leur approche commerciale de proximité ?
Le digital est déjà dans le monde de l’assurance en général et aujourd’hui c’est un outil de communication incontournable : tous, nous avons des smartphones et sommes connectés en permanence. Les courtiers doivent s’adapter à ces nouveaux usages en utilisant eux aussi le canal digital. Ils doivent cependant être vigilants pour utiliser à bon escient cet outil de communication, afin de ne pas saturer des clients déjà très sollicités. Les courtiers les plus actifs ont déjà rejoint les réseaux sociaux tant, pour la prospection, que pour faire des premiers actes de gestion, mais cela ne concerne pas encore la majorité des courtiers, bien évidemment. Mais c’est, sans aucun doute, une « histoire » de génération !

Quels sont les chantiers sur lesquels vous travaillez actuellement ?
La CSCA est présente sur tous les grands sujets qui touchent le métier de courtier, et notamment sur les évolutions de la législation tant en France qu’en Europe. La révision de la directive sur l’intermédiation des assurances (DIA2) est encore en cours et fait actuellement l’objet de discussions en trilogue à Bruxelles. A priori, le texte final devrait être adopté vers l’été 2015. Nous suivons évidemment ce sujet de près car c’est un dossier fondamental pour la profession : les discussions sur les règles de conduite, la libre prestation de service (LPS) ou même le champ d’application auront des conséquences pour le quotidien de tous les courtiers d’assurances. La DIA2 vient s’ajouter à MIF2, à Solvabilité 2, à la LAB, à la législation nationale et aux réglementations nationales... On comprend aisément pourquoi le thème du prochain congrès national des courtiers d’assurances qui se tiendra le 9 juin aura pour thème « Réglementations : contraintes ou opportunités ? ».

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 16 juillet 2021

ÉDITION DU 16 juillet 2021 Je consulte

Emploi

SOLUSEARCH.

Juriste Réassurance Senior H/F

Postuler

Chargé de développement H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestations de services d'assurances

SEMDO

23 juillet

45 - SEMDO

Marché d'assurances.

EPNAK - Etablissement National Antoine Koenigswarter

23 juillet

91 - EVRY

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Hervé Houdard (CSCA) : «Le digital, c'est une "histoire" de génération » (Dossier courtiers)

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié