Hors Grande-Bretagne, Admiral reste fragile

Au premier semestre 2013, le chiffre d'affaires d'Admiral, propriétaire de L'Olivier assurances et du comparateur Le Lynx, a reculé de 7% (à 1,2 Md€), mais le bénéfice net a lui augmenté de 6% (à 212,5 M€) grâce à l'assurance auto en Grande-Bretagne, son activité historique. À l'international, la situation reste tendue. Sur le périmètre de l'assurance (Espagne, États-Unis, France et Italie), le chiffre d'affaires progresse, mais le déficit se creuse pour atteindre 12,6 M€. Même tendance pour la comparaison. Le lancement, début 2013, du site américain s'est ressenti sur le résultat opérationnel, alors que l'Espagne et la France génèrent ensemble un bénéfice de 0,9 M€.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 10 avril 2020

ÉDITION DU 10 avril 2020 Je consulte

Emploi

GROUPAMA OCEAN INDIEN

Responsable du pôle courtage professionnel entreprises et collectivités H/F

Postuler

Futur Associé H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Hors Grande-Bretagne, Admiral reste fragile

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié