HSBC se retire du processus de vente de Denizbank

LONDRES (Reuters) - HSBC Holdings s'est retiré du processus mis en oeuvre par Dexia pour vendre sa filiale turque Denizbank, a-t-on appris de source proche du dossier, un retrait qui porte un nouveau coup au plan de cessions d'actifs mis en oeuvre par le groupe franco-belge.

Plusieurs sources avaient auparavant déclaré à Reuters que HSBC et Qatar National Bank étaient les principaux acquéreurs potentiels de Denizbank et avaient entamé l'étude approfondie du dossier.

Le montant de la cession pourrait atteindre 4,7 milliards d'euros.

HSBC s'est refusé à tout commentaire et Dexia n'a pu être joint dans l'immédiat.

Sky News a rapporté que HSBC s'était retiré du dossier parce que la banque turque ne souhaitait pas lui fournir des informations suffisamment détaillées pour lui permettre de faire une offre.

Steve Slater, Marc Angrand pour le service français, édité par Jean Décotte

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 18 juin 2021

ÉDITION DU 18 juin 2021 Je consulte

Emploi

SOLUSEARCH.

Juriste Réassurance Senior H/F

Postuler

ODYSSEY RE

Comptable Technique Réassurance H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Services de préfinancement de la T2A au profit de l'AP-HM.

Assistance Publique Hôpitaux Marseille AP-HM

17 juin

13 - MARSEILLE

Mission d'expertise comptable

Ametarra SPL

17 juin

20 - Ajaccio

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

HSBC se retire du processus de vente de Denizbank

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié