HSBC se retire du processus de vente de Denizbank

LONDRES (Reuters) - HSBC Holdings s'est retiré du processus mis en oeuvre par Dexia pour vendre sa filiale turque Denizbank, a-t-on appris de source proche du dossier, un retrait qui porte un nouveau coup au plan de cessions d'actifs mis en oeuvre par le groupe franco-belge.

Plusieurs sources avaient auparavant déclaré à Reuters que HSBC et Qatar National Bank étaient les principaux acquéreurs potentiels de Denizbank et avaient entamé l'étude approfondie du dossier.

Le montant de la cession pourrait atteindre 4,7 milliards d'euros.

HSBC s'est refusé à tout commentaire et Dexia n'a pu être joint dans l'immédiat.

Sky News a rapporté que HSBC s'était retiré du dossier parce que la banque turque ne souhaitait pas lui fournir des informations suffisamment détaillées pour lui permettre de faire une offre.

Steve Slater, Marc Angrand pour le service français, édité par Jean Décotte

Le Magazine

ÉDITION DU 29 mai 2020

ÉDITION DU 29 mai 2020 Je consulte

Emploi

SAS COHEN CORPORATE ASSURANCES

Commerciaux Sédentaires H/F

Postuler

Marche de Bretagne

Mandataires Indépendants H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Services d'assurances pour le département des Hauts-de-Seine.

Conseil Départemental des Hauts de Seine

31 mai

92 - CONSEIL DEPARTEMENTAL

Contrat collectif de complémentaire santé.

Blanchisserie Toulousaine de Santé Groupement de coopération sanitaire

31 mai

31 - TOULOUSE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

HSBC se retire du processus de vente de Denizbank

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié