Humanis ou les atouts d'un nouveau géant paritaire

Humanis ou les atouts d'un nouveau géant paritaire
DR Jean-Paul Lacam directeur général délégué du nouveau groupe Humanis.

L'entrée officielle de Novalis-Taitbout dans le groupe issu il y a un an de la fusion d'Aprionis et de Vauban-Humanis donne naissance au troisième groupe paritaire français. Son objectif : une croissance durable et rentable.

Pourquoi fusionner ? Pour réaliser « une opération qui ait du sens au plan économique », explique Michel Keller, président (Medef) de l'association sommitale créée le 26 janvier par la fusion de Novalis-Taitbout et d'Humanis. Cette deuxième version du groupe Humanis affiche un profil plutôt équilibré entre la retraite complémentaire, dont il est désormais le premier intervenant (22,40% de l'ensemble Agirc-Arrco) et les activités concurrentielles. Ce n'était pas le cas de toutes ses entités d'origine, l'ancien groupe Vauban-Humanis étant peu présent en retraite Agirc-Arrco, par exemple. C'est un point important, car les groupes paritaires cherchent à être puissants dans les deux domaines, même si ces derniers sont « désimbriqués », selon la terminologie du secteur.

La marque Radiance comme fer de lance

En matière d'activités concurrentielles, Humanis présente un profil très diversifié, ce qui n'était pas non plus le cas des groupes d'origine. Novalis-Taitbout, par exemple, n'était presque pas présent sur la complémentaire santé individuelle, où tous les acteurs paritaires se ruent depuis quelques années. La fusion montre là toute sa logique, puisque le nouveau groupe se place non seulement au deuxième rang des institutions de prévoyance (la fusion de celles du groupe étant l'un des chantiers à venir), mais aussi au troisième rang des groupements mutualistes.

Radiance et Servalys (les unions mutualistes des anciens périmètres Aprionis et Vauban-Humanis) pèsent à eux deux plus de 650 M€. Ce pôle mutualiste, appelé à se structurer autour de la marque Radiance, présente un intérêt doublement stratégique : outre le marché de l'individuel, il apporte, avec sa centaine d'agences, les points de contact dont les groupes paritaires cherchent à se doter pour donner un coup de fouet à leurs relations tant avec les entreprises qu'avec les actifs et les retraités, afin de leur vendre toute une gamme de produits, de la santé à l'épargne retraite en passant par l'assurance vie.

De nombreux chantiers

La fusion doit aussi favoriser une croissance durable et rentable. « Notre taille autorisera des investissements technologiques nous permettant d'améliorer notre compétitivité », explique Damien Vandorpe, directeur général du groupe. C'est un enjeu décisif, pour la retraite complémentaire comme pour les activités concurrentielles, où les systèmes d'information sont le nerf de la guerre.

Côté opérationnel, de nombreux chantiers sont à mener, tant en matière de rapprochement des structures que de ressources humaines, où le groupe, obligé par son nom, se veut exemplaire. Néanmoins, la priorité est clairement donnée au marketing et à l'action commerciale, appelés illico à travailler de concert. « Nos prospects ne comprendraient pas que nous nous présentions en ordre dispersé », affirme Jean-Paul Lacam, directeur général délégué chargé des activités concurrentielles. Une unité qui vaut aussi pour les relations avec le courtage, que « nous entendons bien poursuivre », ajoute-t-il.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 18 octobre 2019

ÉDITION DU 18 octobre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché de service ayant pour objet la fourniture de prestations de complémentaire s...

AURA (Association pour l'Utilisation du Rein Artificiel)

19 octobre

75 - AURA PARIS

Organisation de séjours pour enfants pendant les vacances scolaires

Ville de Clichy La Garenne

19 octobre

92 - Clichy La Garenne

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Humanis ou les atouts d'un nouveau géant paritaire

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié