[DOSSIER] Dossier : branle-bas de combat chez les mutuelles santé 7/15

Humanis ou Malakoff Médéric, futur partenaire de la Mutuelle Générale

Humanis ou Malakoff Médéric, futur partenaire de la Mutuelle Générale
Patrick Sagon, président de la Mutuelle Générale : «Nous entendons construire un partenariat de développement qui soit durable.» © DR

La Mutuelle Générale pourrait trancher dès le 26 juin entre les groupes de protection sociale Humanis et Malakoff Médéric afin de construire un grand groupe d'assurance de personnes.

Le choix du futur partenaire de la Mutuelle Générale pourrait intervenir dès le conseil d’administration que tiendra la mutuelle, le jeudi 26 juin. Les administrateurs devront alors se prononcer entre deux groupes de protection sociale, Humanis et Malakoff Médéric. « Il peut y avoir un choix dès la semaine prochaine », a confirmé lors d’un point presse, ce jeudi 19 juin, le président de la Mutuelle Générale, Patrick Sagon, avant de préciser toutefois que le conseil d’administration pouvait également repousser les deux dossiers ou demander des informations supplémentaires.

Un véritable groupe d'assurance de personnes

L’objectif affirmé par Patrick Sagon est de « construire un véritable groupe d’assurance de personnes », présent sur toute la panoplie des produits y compris l’épargne : « On s’interroge même  sur l’IARD, en partenariat bien sûr. » Dans le cas du choix d’Humanis, le nouvel ensemble pèserait quelque 3,7 Md€ sur la sphère concurrentielle, la Mutuelle Générale venant d’annoncer un chiffre d’affaires de 1,076 Md€ en progression de 2,4%. Avec l’option Malakoff Médéric qui n’a pas encore annoncé ces résultats 2013, la nouvelle entité pèserait aux environs de 4,3 Md€.

L'intérêt des groupes paritaires

Soucieuse de demeurer dans l’économie sociale, la mutuelle estime qu’elle a tout à gagner d’un rapprochement avec un groupe paritaire, dans le contexte d’une inflation des coûts d’acquisition. « Nous pourrons travailler sur les flux mal exploités par les groupes de protection sociale », explique Patrick Sagon, qui souligne que le travail sur les sorties de contrats collectifs avait donné de bons résultats lors d’un précédent partenariat avec le groupe Mornay. Et par ailleurs, le président de la mutuelle n'est pas très confiant sur l'avenir de ses collègues mutualistes dans le contexte de généralisation de la couverture santé pour tous les salariés : « la famille mutualiste va devoir revisiter ses plans stratégiques, sinon le bateau va couler ».

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 03 décembre 2021

ÉDITION DU 03 décembre 2021 Je consulte

Emploi

ALLIASS

Gestionnaire sinistres IARD Confirmé H/F

Postuler

InterEurope AG European Law Service

Assistant administratif d’assurances en gestion de sinistres H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance Dommages Ouvrage pour les travaux de construction d'un nouveau collège à ...

Conseil Départemental de la Vendée

03 décembre

85 - LUCON

Assurances Dommages aux biens et risques annexes.

Ville du Chesnay-Rocquencourt

03 décembre

78 - LE CHESNAY

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Humanis ou Malakoff Médéric, futur partenaire de la Mutuelle Générale

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié