[DOSSIER] Les temps forts du 8e Congrés national des courtiers [...] 4/8

«Il faut se doter des armes modernes» : Henri de Castries, PDG d'Axa

«Il faut se doter des armes modernes» : Henri de Castries, PDG d'Axa
Henri de Castries, PDG d'Axa.

Henri de Castries, PDG d’Axa, inaugurait ce matin la 8e édition du Congrès national des courtiers d’assurance organisé par la CSCA, au Palais Brongniart, sur le thème des grandes mutations auxquelles le marché doit se préparer. Extraits choisis.

«Vous avez un avenir si vous acceptez de changer», lance Henri de Castries depuis la tribune du congrès de la CSCA lorsqu’on l’interroge sur le profil du courtier de demain. Indéniablement, le changement c’est maintenant pour le PDG d’Axa ! Pendant près d’une heure, face à un auditoire conquis, il en a fait la brillante démonstration, assénant tour à tour chiffres et formules choc capables de frapper les esprits.

«Anticiper les évolutions inévitables liées aux risques naturels, à la longévité et à la révolution technologique, aussi majeure que la révolution industrielle ou la période de la Renaissance en leurs temps» ; «Comprendre les changements à attendre dans l’exercice de notre métier des avancées monstre de l’intelligence artificielle» ; «Voir comment s’organisent les groupes sociaux désormais totalement affranchis des frontières géographiques et nationales» ; «Mesurer le potentiel qu’offriront les données issues des 50 milliards d’objets connectés dans le monde d’ici 2017»... Autant de raisons auxquelles il conviendrait d’ajouter le big data ou encore l’e-education. Dans cette nouvelle configuration d’un «monde sans carte, il n’y a qu’une seule boussole : les valeurs morales permettant de démontrer à nos clients l’alignement d’intérêts que nous leur proposons».

Animaux sociaux

Dans l’amphithéâtre du palais Brongniart, il parvient à communiquer son enthousiasme face à ces défis qui font du monde son terrain de jeu. Cependant, pour lui, les seuls joueurs qui resteront en lice seront ceux dotés des «armes modernes», comme il les appelle. «Les courtiers et les agents généraux sont des animaux sociaux. A ce titre, je ne comprends pas ceux qui n’ont pas de page Facebook. C’est comme s’ils n’avaient pas de téléphone !». Mais attention, s’inscrire dans cette modernité s’accompagne d’une stratégie davantage centrée vers les clients donc «une simplification des produits, puisqu’aujourd’hui 80 % des options ne sont pas utilisées, une plus grande transparence et un apport de services».

Forts de ces conseils et réflexions, les courtiers présents – petits et grands – ont pu poursuivre, pleins d’optimisme, leur journée au congrès de la CSCA, d’autant que le PDG du groupe Axa leur a rappelé que loin d’être une question de taille, «le lion mange l’animal qui court moins vite que lui !»

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 22 octobre 2021

ÉDITION DU 22 octobre 2021 Je consulte

Emploi

ALLIASS

Gestionnaire sinistres IARD Confirmé H/F

Postuler

Natixis Assurances

CHARGÉ D’ÉTUDES ACTUARIELLES INVENTAIRE EPARGNE H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

SOUSCRIPTION CONTRATS D'ASSURANCE.

Ville de Gevrey Chambertin

22 octobre

21 - GEVREY CHAMBERTIN

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

«Il faut se doter des armes modernes» : Henri de Castries, PDG d'Axa

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié