Immobilier : Allianz France sécurise l’alternative au viager lancée par Monetivia

Immobilier : Allianz France sécurise l’alternative au viager lancée par Monetivia
Dans le cadre de la transaction immobilière proposée par Monetivia, le risque de longévité est couvert par Allianz France.

Allianz France couvre les risques de longévité dans le cadre de la solution proposée par Monetivia permettant aux séniors de monétiser leur patrimoine immobilier. Cette offre innovante s’apparente au viager en y ajoutant un système de complément de prix et un volet assurance qui permettent de sécuriser la valeur et l’usage du bien.

La jeune société Monetivia s’est associée à Allianz France pour élaborer une solution permettant aux seniors de monétiser leur patrimoine immobilier.

Alternative au viager perçu comme risqué, cette offre de transaction immobilière d’un nouveau genre, proposée aux propriétaires de plus de 70 ans, s’appuie sur la technique du démembrement temporaire avec un usufruit de longue durée.

Concrètement, le propriétaire cède la nue-propriété – soit 50 à 70% de la valeur de son bien – et conserve l’usufruit pendant dix à vingt ans. Là où la solution baptisée « Le contrat Monetivia » innove c’est que le capital perçu au départ par le vendeur est plus élevé que pour une vente en viager (20% en moyenne) et que la valeur et l’usage du bien sont garantis.

Complément de prix pour l'usufruit non consommé

Ainsi en cas de décès du vendeur avant extinction de l’usufruit, l’acheteur versera alors à ses héritiers un complément de prix correspondant à la valeur de l’usufruit non consommé diminué d’un abattement.

Si en revanche, le propriétaire est toujours vivant au bout des 10 à 20 ans de la durée de l’usufruit alors qu’il a perçu l’intégralité de la valeur de son bien, l’assurance élaborée par Allianz France est enclenchée. Le vendeur pourra en effet continuer à vivre dans le logement sans avoir à verser de loyer : une rente mensuelle sera versée à l’acheteur par l’assureur. Mais si le vendeur ne veut plus occuper le bien, l’acheteur récupère le logement et la rente mensuelle est versée au vendeur jusqu’à son décès.

Une assurance souscrite par le vendeur au bénéfice de l'acheteur

« Si le viager est peu prisé c’est parce que l’essentiel de la valeur du bien est exposé au risque de longévité », explique Thomas Abinal, co-fondateur avec Amaury de Calonne, de Monetivia. Dans l’offre de la jeune société, ce risque de longévité est couvert par Allianz France. L’assurance de rente différée qui est au cœur de la solution est souscrite par le vendeur au bénéfice de l’acheteur sous forme d’une prime unique. Son montant est fonction de l’âge du vendeur, de la durée de l’usufruit et du bien, mais correspond plus ou moins à 3% de la valeur de ce dernier.

Cette solution qui permet de « transformer un patrimoine immobilier en patrimoine financier de façon sécurisée » comme le résume Amaury de Calonne, répond selon lui aux problématiques de vieillissement de la population, de baisses de revenus des retraités et de maintien à domicile des personnes agées.

« Contrairement au viager, qui est un pari sur le décès du vendeur, cette solution est un pari sur la vie, car plus le temps passe, plus la décote s’accroit, plus le complément de prix à verser par l’acheteur baisse », explique Amaury de Calonne.

Pour Allianz France, être associé à ce nouveau type de transaction immobilière, répond non seulement à des préoccupations sociétales, mais permet aussi, de « dépasser les frontières traditionnelles de l’épargne », de « prendre place sur un nouveau marché », selon Alain Burtin, directeur des marchés et du développement produits d’Allianz France.

Le Magazine

ÉDITION DU 05 juin 2020

ÉDITION DU 05 juin 2020 Je consulte

Emploi

Marche de Bretagne

Mandataires Indépendants H/F

Postuler

SAS COHEN CORPORATE ASSURANCES

Commerciaux Sédentaires H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances de Trinoval

TRINOVAL

06 juin

80 - Thieulloy-l'Abbaye

Prestations d'accompagnement à la sécurisation des données et conformité aux règles...

Conseil Régional des Pays de la Loire

06 juin

44 - REGION DES PAYS DE LA LOIRE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Immobilier : Allianz France sécurise l’alternative au viager lancée par Monetivia

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié