L’Apgis dit oui à son partenaire Covéa

L’Apgis dit oui à son partenaire Covéa
Les instances de l'Apgis ont donné leur feu vert à l’adhésion de l’institution de prévoyance à la sgam Covéa. Une bonne opération pour le P-dg de cette dernière, Thierry Derez.

L’hostilité de la branche pharmaceutique n’aura pas suffi. Réuni hier, jeudi 31 mars, le conseil d’administration de l’Apgis a voté à bulletin secret, par 19 voix pour et 11 contre selon nos informations, en faveur d’un partenariat avec Covéa. L'Apgis, qui occupe la 11ème position du TOP 20 des institutions de prévoyance 2010 de l'Argus de l'assurance avec 340 M€ d'encaissements, devrait ainsi adhérer à la sgam, société de groupe d’assurance mutuelle réunissant GMF, Maaf et MMA, qui affiche un chiffre d’affaire combiné de 13 Md€ en France et à l’étranger.

Avec cette opération, Covéa s’ouvre le marché des contrats collectifs en santé et prévoyance, après que MMA ait récemment revendu à Malakoff-Médéric sa participation dans Quatrem. En tirant un prix élevé selon un bon connaisseur du secteur : « Malakoff-Médéric avait besoin de 100% du capital pour sa joint-venture avec la CNP et MMA s’est engagé à ne pas revenir sur le collectif pendant huit ans. » C’est d’ailleurs pourquoi, toujours selon ce même interlocuteur, les futurs relations commerciales concerneraient l’Apgis et le réseau Maaf.

Le poids de Carrefour

Ce partenariat a été facilité par le fait que l’Apgis ne possède pas de caisses de retraite complémentaire et n’a donc pas eu besoin du feu vert des fédérations Agirc-Arrco. Le dernier rapprochement entre un groupe paritaire et une mutuelle d’assurance, à savoir AG2R et La Mondiale, avait suscité beaucoup de remous chez les partenaires sociaux, conduisant à un accord sur la gouvernance des groupes paritaires en juillet 2009.
L’adhésion à la sgam Covéa devrait enterrer définitivement le GPP Prisme créé par l’Apgis avec Uniprévoyance et D&O. L’IP devait d’ailleurs suivre initialement le groupe D&O dans son rapprochement en cours avec le groupe Mornay. Mais le poids de Carrefour, qui représente près d’un tiers du CA de l’Apgis a joué en faveur de Covéa, partenaire de l’enseigne de la grande distribution. Et comme toujours dans le monde paritaire, les réseaux syndicaux et autres ont également eu leur part d’influence.


François Limoge

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 15 octobre 2021

ÉDITION DU 15 octobre 2021 Je consulte

Emploi

Natixis Assurances

GESTIONNAIRE INDEMNISATION CADRE H/F

Postuler

ALLIASS

Gestionnaire sinistres IARD Confirmé H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

L’Apgis dit oui à son partenaire Covéa

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié