L’assurance spatiale reste dans l’expectative

Le report du lancement double d'Ariane 5, initialement prévu dans la nuit du vendredi 26 mars, laisse les quelques assureurs du risque spatial dans l’incertitude. Le vol 194 avait déjà été reporté une première fois quelques jours plus tôt. Il est crucial pour les assureurs spécialisés (Axa CS, Hiscox, SpaceCo…) car il devra mettre en orbite deux satellites distincts. Un satellite (ASTRA 3B) de télécommunication privé pour le compte de l’opérateur luxembourgeois SES, et un satellite militaire (COMSATBw-2) destiné à l’armée allemande. Les assureurs sont très attentifs car ce lancement représente le plus gros cumul jamais opéré sur la branche. Les valeurs assurées de ce seul lancement représente 100% de la valeur des primes acquises annuellement (850 M$). Mais le plus redoutable en cas de sinistre reste l’absence de solution de rechange à Arianespace. En cas d’échec au lancement, les assureurs devraient non seulement indemniser ce dossier mais aussi faire face à un sinistre de prime : faute de place disponible pour les lancements à suivre, ils ne pourraient engranger les primes correspondantes.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 27 novembre 2020

ÉDITION DU 27 novembre 2020 Je consulte

Emploi

Aubéane Mutuelle de France

Responsable Contrôle Interne, Gestion des Risques et Conformité (H/F)

Postuler

BANQUE DE FRANCE

Directeur de mutuelle H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché des assurances communales.

Ville de Treffiagat

29 novembre

29 - TREFFIAGAT

Amo Dans Le Cadre Du Choix Du Mode De Gestion Du Service De L'Alimentation En Eau P...

Métropole Toulon Provence Méditerranée

29 novembre

83 - METROPOLE TOULON PROVENCE MEDITERRANEE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

L’assurance spatiale reste dans l’expectative

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié