L'AVENIR DE L'ENASS S'OBSCURCITFormation Coup dur pour l'Enass. Son financement par la taxe modulaire devrait être remis en cause lors du prochain débat budgétaire.

L'AVENIR DE L'ENASS S'OBSCURCIT

Formation Coup dur pour l'Enass. Son financement par la taxe modulaire devrait être remis en cause lors du prochain débat budgétaire.



Rude rentrée pour l'École nationale d'assurances ! Son directeur, Jean-François de Vulpillières, a été reçu le 23 août, à la direction du Trésor par monsieur de Fontaine-Vive, chef de service et a été informé de la prochaine suppression de la taxe modulaire qui assure le financement de l'Enass. L'affaire a été rapportée par " Gestion sociale ".

Une pratique jugée obsolète

Contactée, la direction du Trésor a fait savoir qu'elle n'entendait plus s'occuper du calcul et de la collecte de cette taxe modulaire : " Une pratique jugée obsolète et qui ne nous incombe pas ", confie un proche du dossier. Reste que cette taxe qui, en 2002, a rapporté 2,13 M€, représentait 86 % du budget de l'école. Autant dire que cette annonce pose la question de l'avenir du groupe scolaire, qu'il s'agisse des cycles de l'Enass (professionnel et étudiant) ou du Centre des hautes études d'assurances (CHEA) qui s'y rattache. La FFSA et le Gema se défendent d'être à l'origine de cette décision et assurent ne pas vouloir laisser tomber l'Enass. Rappelons qu'en 2000, la FFSA avait diligenté une étude sur le dispositif de formation professionnelle dont les conclusions étaient sévères (lire " L'Argus " du 2 février 2001). André Renaudin, délégué général de la FFSA, tient à dépassionner le débat afin d'éviter un quelconque lien entre cette mesure et le contenu des formations proposées par l'Enass. Au Gema, Martine Bacciochini, en charge des affaires sociales, reconnaît " qu'il va falloir se pencher sur le dossier afin de trouver une solution au sein de la profession ".

La mesure est désapprouvée

Des déclarations qui ne rassurent pas Jean-François de Vulpillières : " Le démenti formel opposé par MM. Kessler et Roché à l'existence de toute demande de leur part de suppression du financement de l'Enass rend impossible le maintien de la mesure envisagée. " Il a été reçu au cabinet du ministre des Finances afin de demander un report de la suppression de la taxe et permettre aux 300 élèves de finir leur scolarité. " Il en va de la responsabilité de l'État qui ne peut pas engager une telle réforme, sans clarté ni débat ", prévient-il. Vaste chantier...

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

L'AVENIR DE L'ENASS S'OBSCURCITFormation Coup dur pour l'Enass. Son financement par la taxe modulaire devrait être remis en cause lors du prochain débat budgétaire.

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié