L'avenir de la Socram et d'Ima est à redéfinir

La Socram et Ima doivent gérer les départs de certains de leurs clients et actionnaires et trouver de nouveaux relais de croissance en développant de nouvelles offres et à travers de nouveaux partenariats.

Le monde des mutuelles d'assurances est en plein mouvement. En 1999, le rapprochement de la Maaf et de MMA, société d'assurances mutuelles, avait déjà donné le ton, mais, aujourd'hui, la fusion de ce groupe avec Azur-GMF rebat les cartes dans l'univers mutualiste, et plus particulièrement à l'égard de leurs sociétés communes que sont la Socram ou Ima.

Fournisseur traditionnel du crédit automobile des mutuelles, la Socram voit son environnement d'autant plus évoluer que les alliances bancaires de ses actionnaires pourraient redessiner les partenariats existants.

C'est le cas de Maaf-MMA, qui a finalisé un accord dans l'assurbanque avec le groupe Banque populaire pour créer Ma Banque, et de Macif et Maif, qui se sont engagées sur ce créneau avec la Caisse d'épargne. Dans le même temps, la Matmut veut se lancer dans l'aventure avec le Crédit coopératif et a l'intention d'acquérir la Banque française, détenue par les mutuelles de la fonction publique.

Parallèlement, Ima, le partenaire historique des mutuelles de Niort pour l'assistance, donc de la Maaf, doit à présent cohabiter avec Fidélia, la société d'assistance du groupe Azur-GMF.

« L'Argus » donne un coup de projecteur sur ces deux sociétés contraintes d'évoluer pour comprendre les enjeux.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Services d'assurance

Fondation de Selves

20 août

24 - Sarlat-la-Canéda

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

L'avenir de la Socram et d'Ima est à redéfinir

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié