L'emploi résiste malgré tout

Les plans sociaux qui ont touché l'assurance en début d'année demeurent des cas isolés. La dynamique des recrutements dans le secteur se maintient à un bon niveau.


Rarement le marché de l'emploi n'avait été aussi secoué dans l'assurance. Au cours des six premiers mois de l'année, 600 emplois ont été supprimés dans le secteur, au travers de plans sociaux et liquidation judiciaire (voir ci-contre).

4 000 C'est le nombre de cadres que les sociétés et mutuelles d'assurance prévoient de recruter en 2013, selon l'Association pour l'emploi des cadres (Apec).

 

Toutefois, ces signes négatifs n'affolent pas les spécialistes du recrutement. « Les difficultés rencontrées par certains acteurs sont dues à des erreurs stratégiques, et ne reflètent en aucun cas la tendance du marché. Car malgré la crise, l'assurance reste un secteur porteur, qui continue aujourd'hui d'embaucher massivement », observe Jean-Paul Brette, directeur banque, finance et assurance du cabinet de conseil en ressources humaines Hudson.

Selon l'Association pour l'emploi des cadres (Apec), plus de 4 000 cadres ont été - ou seront - recrutés au cours de l'année 2013 par les sociétés et mutuelles d'assurance.

UN PREMIER SEMESTRE 2013 CHAOTIQUE...

  • Mars La direction de Gras Savoye présente un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE), qui devrait se traduire par la suppression de 291 postes et la création de 57 nouveaux.
  • Mai Un plan de départs volontaires (PDV) est annoncé chez Gan prévoyance. 175 postes pourraient être supprimés.
  • Juillet Le tribunal de commerce de Paris officialise la liquidation judiciaire d'Assor. 118 salariés sont licenciés.

Stabilité du nombre de salariés

Et malgré le papy-boom qui touche de plein fouet le secteur, les effectifs restent stables, autour de 147 000 personnes. « Cela signifie que les recrutements demeurent à un niveau relativement élevé, puisqu'ils compensent au moins les départs à la retraite. Ce qui n'est pas évident, vu l'état du marché du travail français », constate Norbert Girard, secrétaire général de l'observatoire de l'évolution des métiers de l'assurance.

En effet, selon les chiffres de l'Insee publiés mi-août, malgré un produit intérieur brut (PIB) qui a progressé de 0,5% au deuxième trimestre par rapport aux trois premiers mois de l'année 2013, l'emploi continue de se dégrader en France. Tous secteurs confondus, ce sont plus de 36 000 emplois salariés qui ont été détruits dans l'Hexagone au cours du premier semestre 2013.

Comment expliquer que dans ce contexte défavorable, l'assurance tire son épingle du jeu ? « Nous sommes face à un secteur dynamique, en perpétuel développement, dans lequel les évolutions législatives et réglementaires - comme solvabilité 2 ou l'accord national interprofessionnel (ANI) - ont des conséquences sur les effectifs », explique Jean-Paul Brette.

... MAIS DES PERSPECTIVES TOUJOURS POSITIVES

  • Axa France Recrutements prévus d'ici à fin décembre : environ 1 600/4 000
    -
    Postes recherchés : conseillers clientèles, agents généraux d'assurances, agents prévoyance et patrimoine, collaborateurs d'agences, souscripteurs, actuaires, chargés de règlement de sinistres, auditeurs, chargés de marketing, consultants en système d'information.
    - Stratégie : Acteur majeur du marché de l'emploi dans l'assurance, Axa France ambitionne de recruter cette année 4 000 personnes. 60% de cet objectif aurait d'ores et déjà été atteint. À travers ces nombreuses embauches, la compagnie entend consolider ses différents réseaux de distribution. Mais elle compte également anticiper le renouvellement de la pyramide des âges sur les métiers de la souscription, du règlement et ceux liés aux services clients.
  • Scor Recrutements prévus, en France, d'ici à fin décembre : 65/110
    -
    Postes recherchés : actuaires, souscripteurs, ainsi que des profils pour la division risques et au sein des équipes finance.
    - Stratégie : Depuis 2003, les effectifs du réassureur sont passés de 1 162 à 2 150 collaborateurs. Et le développement n'est pas fini. « Le groupe connaît toujours une forte croissance. Les besoins en ressources sont définies sur la base d'un plan pluriannuel. Cette approche permet d'anticiper les besoins et le développement de nos activités tout en conservant une grande flexibilité », explique Sébastien Musset, DRH groupe chez Scor.
  • Verlingue Recrutements prévus d'ici à fin décembre : 25/85
    - Postes recherchés :
    chargés de clientèles, consultants, contrôleurs internes, développeurs Web, chefs de projets Web.
    - Stratégie : Dans son projet d'entreprise « Verlingue 2015 » lancé en 2011, le courtier en assurances prévoyait de créer 450 emplois en cinq ans. Un objectif jusqu'ici tenu, et ce malgré un environnement économique morose. « La crise est justement le bon moment pour attirer des talents et nous renforcer par rapport à nos concurrents », indique Éric Maumy, directeur général de Verlingue.

L'ANI, une aubaine pour la profession

Chez Verlingue, la généralisation de la complémentaire santé à tous les salariés au 1er janvier 2016, prévue par l'ANI du 11 janvier dernier, va ainsi obliger le courtier à « renforcer ses équipes en assurance de personnes », selon Éric Maumy, son directeur général. Si bien que l'entreprise basée à Quimper, qui avait initialement prévu de recruter 85 personnes, devrait revoir ses ambitions à la hausse d'ici la fin de l'année (voir ci-dessus).

En tout cas, parmi les profils les plus recherchés dans le secteur, les actuaires ont toujours la côte. « Les entreprises se les arrachent, car bien que les écoles d'actuariat aient vu leurs promotions grossir, la demande reste largement supérieure à l'offre », observe Jean-Paul Brette. Sur un marché de l'assurance où les besoins sont évolutifs, les chargés de clientèle sont également très prisés.

Rien que chez Axa France, près de 1 000 conseillers clientèles seront embauchés au total cette année. De quoi faire rêver d'autres secteurs, où les recrutements sont aujourd'hui quasiment gelés.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestations de service d'assurance en matière de frais de santé

EPA de la Ville Nouvelle de Sénart

26 août

91 - EPA SENART

Prestations de services d'assurances.

Hôpital local de Soultz

25 août

68 - SOULTZ

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

L'emploi résiste malgré tout

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié