L'Italie va se doter d'un régime cat' nat'

L'Italie va se doter d'un régime cat' nat'

Les deux tremblements de terre qui ont ravagé en mai la région émilienne ont relancé le débat sur le système de couverture italien en cas de calamité. Une nouvelle loi devrait être adoptée mi-juillet sur cette question.

En Italie, il n'y pas de système d'assurances catastrophes naturelles comme en France, alors que c'est l'un des pays européens présentant les risques les plus élevés. Près de 3 millions de personnes vivent dans des zones à haut risque sismique et 21 millions dans des zones à risque moyen. Le récent séisme qui a frappé par deux fois en dix jours l'Émilie-Romagne, dans le Centre-Nord du pays, a relancé le débat.

Assurance volontaire

La question, qui perdure depuis vingt ans, est d'autant plus cruciale aujourd'hui que la Péninsule ne peut plus faire front financièrement. Jusqu'à présent, c'est l'État qui finissait, bon an mal an, par intervenir à chaque fois pour couvrir une partie des dommages, mais la crise et l'état des comptes du pays, plombés par une dette publique de 1 900 Md€, ne permettent plus de continuer sous ce régime. Le 16 mai, le gouvernement a approuvé un décret-loi réformant le système de la protection civile, stipulant le désengagement financier de l'État en cas de calamité. Le texte doit être converti en loi par le parlement dans les soixante jours, donc d'ici au 16 juillet.

« Ce qui se met en place est un système de couverture à travers les assurances, mais sur base volontaire, en encourageant les Italiens à souscrire des polices catastrophes naturelles via des déductions fiscales », explique Roberto Manzato, directeur de la branche vie et dommages non-auto d'Ania, l'association des entreprises d'assurances italiennes.

Impossible à couvrir

Les assureurs souhaitent pour leur part « un système mixte public-privé ». Comme le souligne Roberto Manzato, « le risque de catastrophe naturelle est beaucoup plus élevé en Italie qu'en France, et impossible à couvrir dans sa totalité du fait de la haute densité d'habitations dans certaines zones à risques, ainsi que de la forte présence d'édifices historiques et de bâtiments construits sans protections antisismiques sur tout le territoire ».

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 13 décembre 2019

ÉDITION DU 13 décembre 2019 Je consulte

Emploi

Mission Handicap Assurance

Mission Handicap Assurance

Postuler

Natixis Assurances

Cadre technique Indemnisation Auto H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Renouvellement des assurances de Bourg Habitat

Bourg Habitat OPHLM de Bourg en Bresse

16 décembre

01 - Bourg-en-Bresse

Marché de prestations juridiques pour les opérations immobilières et patrimoniales ...

Palais de la Découverte

15 décembre

75 - EPPDCSI - UNIVERSCIENCE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

L'Italie va se doter d'un régime cat' nat'

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié