L’UFC-Que Choisir veut développer les enchères inversées dans l’assurance

L’UFC-Que Choisir veut développer les enchères inversées dans l’assurance

L'UFC - Que Choisir juge la concurrence insuffisante dans le secteur de l'assurance. L'association de défense des consommateurs entend appliquer aux contrats le procédé de l'enchère inversée, déjà testé sur la fourniture de gaz.

En 2015, l’UFC-Que Choisir entend travailler à l’amélioration du service aux consommateurs. Et en particulier concernant le pouvoir d’achat des assurés. Après avoir révélé son intention de lancer un comparateur d’assurances santé, auto et habitation cette année, l’association de consommateur compte aussi avoir recours à un autre procédé : l’enchère inversée. «L’UFC-Que Choisir entend bien manier prochainement l’outil «enchère inversée» dans les secteurs, assurance en tête, où la concurrence est défaillante et le gain en pouvoir d’achat des consommateurs nous semble important», souligne Alain Bazot, son président.

Du gaz à l'assurance

Le principe : mettre en concurrence plusieurs assureurs pour proposer un contrat et une prime correspondant aux besoins d’un internaute. L’UFC-Que Choisir s’est notamment appuyée sur l'expérience acquise lors de sa campagne «gaz moins cher ensemble». Concrètement, l’association a, dans un premier temps, rédigé un cahier des charges et un contrat type, puis a lancé un appel d’offres auprès des fournisseurs. Cette novation a permis une mise en concurrence par les prix à travers l’organisation d’une enchère inversée, le fournisseur le moins disant l’emportant. Au préalable, 174 000 consommateurs se sont inscrits sur le site pour obtenir l’offre retenue.

Depuis l’entrée en vigueur de la résiliation infra-annuelle des contrats d’assurances auto et habitation (loi «Hamon»), les enchères inversées pourraient également séduire un large public.

Assur O’Enchères, pionniers en matière d’enchères inversées

Ce système d’enchères inversées appliquées à l’assurance n’est pas une première dans le secteur. Depuis 2012,  Assur O’ Enchères, site lancé par la société SD Courtage SAS, propose des assurances des particuliers (MRH, auto, moto, Santé, chien/chat, décès...). Après une description de ses besoins, l’internaute évalue la durée de l’enchère, et le site web se charge de mettre en compétition les assureurs, mais aussi les courtiers et les agents généraux, sur la demande formulée.

Les compagnies participant à l’appel d’offre enchérissent ensuite à la baisse les unes après les autres. Le futur assuré garde néanmoins le contrôle, car il peut soit attendre la fin des enchères, soit les arrêter s’il estime avoir trouvé chaussure à son pied. C’est une fois l’enchère terminée que le fournisseur gagnant peut appeler le futur assuré pour lui proposer son contrat. Si le client n’est finalement pas intéressé, il peut toujours refuser l’offre proposée.

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 21 janvier 2022

ÉDITION DU 21 janvier 2022 Je consulte

Emploi

LA CENTRALE DE FINANCEMENT

RESPONSABLE ADJOINT MARCHE ASSURANCES H/F

Postuler

La Mutuelle Générale

RESPONSABLE D'APPLICATION WORKDAY (H/F) - CDI

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Fourniture et livraison de titres restaurant pour le personnel de l'Ile de La Réuni...

Comité Régional du Tourisme - Ile de la Réunion Tourisme

22 janvier

974 - ST PAUL

Prestations d'assurance pour les besoins de la Région Nouvelle-Aquitaine - Assistan...

Région Nouvelle Aquitaine

22 janvier

33 - REGION NOUVELLE AQUITAINE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

L’UFC-Que Choisir veut développer les enchères inversées dans l’assurance

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié