La CCR se cherche un PDG suite au départ de Stéphane Pallez

La CCR se cherche un PDG suite au départ de Stéphane Pallez
Le remplacement de Stéphane Pallez, nommée présidente de la CCR en 2011, n'a toujours pas été tranché. © © T.KOSZUL

Bercy vient de confirmer la rumeur. Stéphane Pallez va quitter la CCR pour devenir PDG de la Française des jeux, succédant à Christophe Blanchard-Dignac, dont le mandat prend fin le 21 octobre. Sa propre succession à la tête de la CCR n’est manifestement pas tranchée. Le communiqué de Bercy prend ainsi soin de préciser que «l’Etat veillera à ce que la succession de Stéphane Pallez à la tête de la CCR soit assurée dans les meilleurs délais, dans l’intérêt de l’entreprise, de ses salariés et de toutes les parties prenantes». L’entreprise publique subit donc coup sur coup le départ de sa PDG et de Pierre Michel, son ex-directeur général adjoint, parti occuper le poste de délégué général de la FFSA.

Bercy rend hommage

Dans son communiqué, Bercy rend hommage à l’action de Stéphane Pallez, qui, depuis sa nomination en 2011, a «recentré l’entreprise sur ses activités «cœur» de réassurance publique au service de l’intérêt général et a en particulier contribué à la préservation du régime des catastrophes naturelles et son orientation vers une meilleure connaissance et prévention des risques».

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 20 novembre 2020

ÉDITION DU 20 novembre 2020 Je consulte

Emploi

BANQUE DE FRANCE

Directeur de mutuelle H/F

Postuler

CRETEIL HABITAT SEMIC

CHEF DU SERVICE MARCHE/ASSURANCES H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Location de véhicules de courte durée

Odyssi - régie communautaire de l'eau et assainissement

24 novembre

972 - Fort-de-France

Marché de services d'assurance.

Communauté de Communes Calvi - Balagne

24 novembre

20 - CALVI

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

La CCR se cherche un PDG suite au départ de Stéphane Pallez

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié