La chasse au superflu est ouverte

Développement de « garanties essentielles » et de la souscription en ligne ressortent comme les tendances fortes des complémentaires santé pour les années à venir, selon une étude réalisée à l'initiative d'Optimind.

Dans les années à venir, les couvertures individuelles d'assurance maladie complémentaire pourraient fortement évoluer. C'est ce qui ressort de l'enquête menée par OpinionWay auprès de professionnels de ce secteur (1) à l'initiative d'Optimind, société de conseil en actuariat et gestion des risques. À l'origine de ce mouvement, il y a principalement les tarifs. L'écrasante majorité des acteurs interrogés estime que la hausse de 4 à 5% observée ces dernières années va perdurer en 2012, voire s'accentuer.

Arrêter la consommation

Les principales conséquences en seront une baisse du niveau de gamme souscrit (38%), la recherche d'une couverture plus adaptée aux besoins (20%), voire une renonciation à la complémentaire (20%). Bref, la population ne serait pas prête à remettre sans cesse au pot. D'ailleurs, à l'avenir, les acteurs du marché souhaitent surtout développer des produits dits « à garanties essentielles » (26%) ou améliorant les remboursements en cas de non-consommation (21%). « Il faut arrêter l'assurance de consommation pour revenir à une assurance de risque. Lorsque l'assuré dispose d'une enveloppe de 600 € en optique, il l'utilise », souligne Thibaud Hager, actuaire et manager chez Optimind, tout en relevant que les professionnels font des garanties dentaire (78%) et optique (74%) « les plus déterminantes dans le choix des assurés ». Autant dire que l'équation des garanties éliminant le superflu se révèle complexe, même si des réflexions sont déjà engagées.

L'autre solution pour maîtriser les tarifs tient au développement de la souscription en ligne. Près de un tiers des acteurs du marché entendent développer assez rapidement une offre 100% Internet, alors que 23% en possèdent déjà une. C'est un canal privilégié pour des produits moins chers, pour ne pas dire low-cost, comme le rappelle Thibaud Hager : « Moins rémunérateurs, ils ne sont généralement pas le premier choix des apporteurs d'affaires. »

1. Étude quantitative réalisée auprès d'un échantillon de 86 clients et prospects d'Optimind appartenant à toutes les familles de la complémentaire santé.

Emploi

Collecteam

Responsable Technique Contrats Santé et Prévoyance H/F

Postuler

AFI ESCA

Délégué Régional grands comptes H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

FRAIS DE SANTE PERSONNEL DE MONTPELLIER BUSINESS SCHOOL.

Betem Languedoc Roussillon

23 janvier

34 - MONTPELLIER

Marché d'assurances.

Atlantique Habitations

23 janvier

44 - ATLANTIQUE HABITATIONS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

La chasse au superflu est ouverte

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié