La conformité, un enjeu majeur pour les acteurs de l'assurance

La conformité, un enjeu majeur pour les acteurs de l'assurance
©

Dans un contexte de pression réglementaire, la conformité dans les établissements du secteur de l’assurance, qui vise principalement à s’assurer du respect des règlements et des normes, a fait l’objet de nombreuses évolutions. Analyse de José Dorrego et Vincent Meslin, partners au sein du cabinet Talan Consulting.

Les acteurs du secteur de l’assurance ont adapté leurs gouvernances, leurs organisations, leurs processus et leurs systèmes d’information afin de répondre aux multiples exigences des autorités de régulation, notamment en matière de capitaux propres, de sécurité financière et de protection de la clientèle. Afin de faciliter l’appropriation, l’adhésion et la mise en place des nouvelles réglementations à tous les niveaux de l’entreprise, la diffusion d’une culture conformité, qui regroupe à la fois le leadership, l’organisation et les pratiques qui permettent à une entité de consolider la confiance avec ses parties prenantes, est un élément essentiel qui doit être généralisé dans les établissements.

Les impacts de la conformité pour les acteurs de l’assurance

Ces changements sont venus bousculer les pratiques des établissements, avec le plus souvent une augmentation significative de la charge administrative et l’utilisation de nombreux outils additionnels. Autant de sources de diffi­cultés qui requièrent davantage de sens et d’intérêt collectif, pour renforcer la confiance des collaborateurs et des clients.

Un grand chemin a déjà été parcou­ru par ces acteurs pour instau­rer une dynamique managériale permettant d’optimiser les proces­sus métiers, et veiller à ce que chaque collaborateur dispose des compétences requises, pour porter un discours adapté sur la conformité.

Les points d’amélioration

Pour accélérer cette transformation, les trois éléments clés suivants doivent être généralisés : transmettre l’esprit de la réglementation pour que chaque collaborateur puisse en comprendre le sens ; responsabiliser et embarquer le collectif en favorisant la coopération ; allouer les moyens adaptés aux enjeux de time to market, avec une approche par les risques

Franchir un pas supplémentaire dans la diffusion de la culture de la conformité exige la poursuite de la transformation managériale, mais aussi organisationnelle, qui passe en particulier par :

• Intégrer la conformité de manière native dans la transformation des processus métier de l’entreprise et en profiter pour revisiter un certain nombre de pratiques. Par exemple, la réglementation en matière de protection de la clientèle a été l’occasion pour certains établissements de repenser leur processus d’entrée en relation, avec pour résultat d’en réduire la durée, d’améliorer l’expérience client et de favoriser le temps consacré par les réseaux commerciaux aux actions de conquête et de rebond commercial.

• Mobiliser des dispositifs de formation innovants et ludiques (vidéo, quizz, création de jeux inspi­rés de jeux de société célèbres…) particulièrement pertinents pour faciliter l’appropriation des éléments de langage et des postures de la conformité par les colla­borateurs.

• Faire évoluer la fonction conformité d’un rôle de conseil à une véritable fonction de gestion des risques.

Ainsi, la culture de la conformité poursuivra sa diffusion progressive pour contribuer à consolider cet élément essentiel dans la relation entre l’assureur et ses clients : la confiance. ?

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 21 février 2020

ÉDITION DU 21 février 2020 Je consulte

Emploi

SIACI SAINT HONORE

Chargé d'études Santé Prévoyance (contrats collectifs)

Postuler

Futur Associé H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Souscription du contrat d'assurance et risques statutaires du personnel

Partenord Habitat Opac du Nord

20 février

59 - PARTENORD HABITAT

Création d'un ascenseur à l'IUT

Université de Rennes 1

20 février

22 - Lannion

Contrat collectif complémentaire santé.

Chambre des métiers de la Réunion

20 février

974 - ST DENIS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

La conformité, un enjeu majeur pour les acteurs de l'assurance

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié