La FCA passe les comparateurs britanniques au peigne fin

La FCA passe les comparateurs britanniques au peigne fin
© FCA

Le régulateur des services financiers britannique veut s’assurer  que l’intérêt des clients soit au centre des objectifs des sites de comparaison.

La FCA (Financial Conduct Authority) s’en prend aux comparateurs de produits d’assurance dommages. Le régulateur des services financiers britannique vient de lancer une étude sur 14 de ces sites internet, représentant 90% du marché.

Le gendarme veut ainsi s’assurer que le client est bien au centre des préoccupations de ces entreprises, et non le profit. Parmi les sujets d’étude, la FCA se penchera notamment sur la manière dont les clients utilisent ces sites et les améliorations susceptibles d’y être apportées. Certaines «bonnes affaires», vantées comme telles par les comparateurss, seront également examinées à la loupe  de façon à s’assurer qu’elles sont conformes aux intérêts des clients.

Le FCA examinera aussi l’hypothèse de conflits d’intérêts posés par certains comparateurs, détenus par des sociétés d’assurances à l’image de Confused dans le giron d’Admiral, ou de GoCompare, filiale de Esure.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 07 mai 2021

ÉDITION DU 07 mai 2021 Je consulte

Emploi

SOLUSEARCH.

Juriste Réassurance Senior H/F

Postuler

ODYSSEY RE

Adjoint(e) de Souscription F/H

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Une convention de participation pour le risque Santé souscrite par le Centre de ges...

Centre de Gestion de la Fonction Publique Terriroriale

09 mai

54 - VILLERS LES NANCY

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

La FCA passe les comparateurs britanniques au peigne fin

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié