La fusion entre Unipol et Fonsai approuvée par l'autorité italienne de contrôle des assurances

La fusion entre Unipol et Fonsai approuvée par l'autorité italienne de contrôle des assurances
Le pôle d'assurance italien né de la fusion de Unipol et Fonsai deviendra numéro un en dommages.

Selon lesechos.fr, l’Ivass, l’autorité italienne de contrôle des assurances, vient d’approuver la fusion entre les deux assureurs italiens Unipol et Fonsai. Une décision qui vient confirmer l’opération de sauvetage de Fonsai, compagnie d’assurance contrôlée par la famille Ligresti, pourtant aux prises avec la justice depuis quelques jours. En effet, Salvatore Ligresti et ses deux filles ont été arrêtés par la police financière, le 17 juillet dernier, soupçonnés de falsification de bilan et de manipulation du marché (diffusion de fausses nouvelles et dissimulation de pertes).

Deuxième étape du processus d'intégration

L’approbation de l’Ivass représente la deuxième phase du processus d’intégration, annoncée début 2012 et actée en janvier 2013. La création de ce géant de l’assurance italienne, second derrière Generali, et qui devient également le numéro un de l’assurance dommages, prévoit en réalité l’intégration de quatre entités : Unipol, Fonsai, Premafin (holding de contrôle de Fonsai) et Milano Assicurazioni (filiale de Fonsai). Dernière étape : l’assemblée de cette dernière entité devra approuver l’opération avant qu’elle soit définitivement confirmée.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 10 avril 2020

ÉDITION DU 10 avril 2020 Je consulte

Emploi

SOLUSEARCH.

Juriste Réassurance H/F

Postuler

INFOPRO DIGITAL

Commercial sédentaire en BtoB H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

La fusion entre Unipol et Fonsai approuvée par l'autorité italienne de contrôle des assurances

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié