La Marf fusionne avec la Ciam

Plan social, fusion quasi forcée avec une entité du groupe Monceau : très fragilisée, la Marf, mutuelle d'assurances de l'Allier, vit une semaine décisive.

Ce mardi, après des débats nourris, le conseil d'administration de la Marf a accepté de fusionner avec la Ciam, une société du groupe Monceau axée sur le courtage à gestion déléguée. Son directeur général, Gilles Dupin, a été nommé au poste de directeur général de la mutuelle de l'Allier. Dans le même temps, un plan social a été décidé, touchant la moitié des effectifs. De quoi inquiéter les équipes de cette mutuelle, qui traverse une période difficile depuis 2002 et, surtout, depuis le mois de juin dernier.

Sauvetages et limogeages à répétition

Il y a quatre ans, la Marf, dont les actifs étaient fortement investis en actions, a pris de plein fouet la baisse des marchés financiers. Le groupe Monceau est alors venu à son secours en la renflouant de 4 ME, à la faveur d'une convention de réassurance avec sa filiale, la Mutuelle centrale de réassurance (MCR). En 2003, un nouveau coup de pouce est donné, qui, selon Gilles Dupin, a atteint 9,5 ME. Il est alors décidé de fusionner à moyen terme la Marf avec une autre structure du groupe Monceau. Mais rien ne sera fait.

En 2004, le DG de la Marf est limogé et remplacé par Daniel Antoni, à l'époque DG de la MCR. Une situation mal vécue par les équipes de la mutuelle de l'Allier, d'autant que Daniel Antoni mène, au nom de la rentabilité, un travail de nettoyage du portefeuille. La moitié du chiffre d'affaires est sacrifiée et des vagues de sociétaires fidèles depuis plus de trente ans partent de la Marf avec tous leurs contrats en poche. Pour les syndicats, ce nettoyage s'est opéré « sans hiérarchisation, avec une analyse police par police et sans raisonnement client ».

Pieds et poings liés

L'histoire est loin d'être terminée. Daniel Antoni quitte en 2005 le groupe Monceau, et donc la Marf. Début 2006, Patrick Simon, transfuge d'Axa Re, est nommé DG de la Marf. Sa mission : relancer la société. Toutefois, les accords conclus avec le groupe Monceau lui auraient rendu la tâche difficile. En effet, avant de partir, Daniel Antoni, aurait, selon certaines sources, signé de nouveaux contrats avec la MCR, liant davantage la mutuelle au groupe Monceau. Dès juin, la crise s'installe. Soutenu par son conseil d'administration, Patrick Simon veut reprendre son indépendance. Le groupe Monceau réagit et réclame le remboursement immédiat de 17 ME. Selon les syndicats de la Marf, 10 ME auraient déjà été remboursés. Reste que, sur son bilan, la mutuelle n'a jamais disposé de plus de 8 MEde fonds propres. Dès lors, la mort dans l'âme, le 18 septembre, les administrateurs révoquent Patrick Simon et acceptent le principe d'une fusion avec une structure du groupe Monceau, la Ciam.

L'opération de la dernière chance

Interrogé par « l'Argus », Patrick Simon a refusé de s'exprimer. Il est depuis cette semaine remplacé par Gilles Dupin, qui ne cache pas son agacement : « Nous nous sommes engagés à soutenir financièrement la Marf en 2002 pour la sauver d'une situation que l'on croyait conjoncturelle parce que liée à l'affaiblissement des marchés financiers. Il n'en était rien, ses fondamentaux n'étaient pas bons. »

Toujours est-il qu'aujourd'hui, ce fleuron de la mutualité est en panne de politiques produit et commerciale et d'informatique. Dès lors, le groupe Monceau vient encore une fois à son secours en effaçant sa dette et en la mariant avec la Ciam. Mais, au préalable, Gilles Dupin tient à obtenir l'aval du personnel : « Les salariés votent ce vendredi. S'ils refusent notre plan, nous jetterons l'éponge », prévient-il.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance du personnel affilié à la CNRACL.

SICTOM de la Région Montluçonnaise

19 avril

03 - DOMERAT

Prestations d'assurance (DO et TRC) pour la construction d'un conservatoire de théâ...

Ville de Montigny le Bretonneux

19 avril

78 - Montigny-le-Bretonneux

Marché de service d'assurance risques statutaires.

Ville de Cogolin

19 avril

83 - COGOLIN

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

La Marf fusionne avec la Ciam

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié