La MG s'est refait une santé financière

La MG a dégagé en 2004 un résultat excédentaire qui lui permet de conforter sa marge de solvabilité.

Une page est tournée pour la Mutuelle générale (MG). Contrainte par le nouveau code de la Mutualité d'effectuer entre 2000 et 2003 d'importantes provisions supplémentaires (150 ME) sur le risque incapacité-invalidité, elle avait plongé dans le rouge et vu fondre sa marge de solvabilité en 2002. L'année 2003 avait marqué le début du redressement. Mais c'est surtout lors du dernier exercice que la mutuelle a repris des couleurs. À l'instar de nombre de ses consoeurs, la MG avait surestimé la consommation médicale réelle en 2004. Elle avait appliqué une hausse tarifaire de 8 %, soit 2,5 points de plus que nécessaire.

Les hausses surestimées renforcent les marges

Du coup, la MG a pu dégager un résultat technique de 41 ME et un résultat net de 49 ME, intégralement affectés au renforcement des fonds propres et au redressement du taux de couverture de la marge de solvabilité, à 188 %. « Mais ce niveau de marge est encore insuffisant. Nous visons une couverture de 250 % à fin 2007, ce qui constituerait un juste équilibre pour garantir l'indépendance de la mutuelle et sa pérennité, tout en maximisant les prestations servies », explique Didier Bazzocchi, DG de la MG.

Pour conforter sa solidité financière, la mutuelle se fixe pour objectif de dégager un résultat net de 35 ME les trois prochaines années. Selon Didier Bazzocchi, cet objectif serait à sa portée en 2005, malgré le fait que la MG a appliqué au 1er janvier une hausse tarifaire de 3,8 % (2 % plus 1,8 % de hausse contractuelle) qui se situe dans le bas de la fourchette du marché : « Les dépenses des complémentaires devraient évoluer entre 4 % et 5 % en 2005, dans l'état actuel de la réglementation. Nous serons en dessous, compte tenu de notre structure de contrats aux garanties modulées en dentaire et en optique », explique-t-il.

Côté activité, la mutuelle a confirmé sa croissance sur les collectives, en engrangeant 25 000 nouveaux adhérents salariés de PME dans le secteur interprofessionnel, et elle a gagné 30 000 adhésions individuelles hors de ses secteurs d'origine (La Poste et France Télécom) grâce à des actions de parrainage.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 17 septembre 2021

ÉDITION DU 17 septembre 2021 Je consulte

Emploi

Natixis Assurances

RESPONSABLE TECHNIQUE INDEMNISATION H/F

Postuler

CEA Assurances

Chargé de développement H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Désignation d'un Commissaire aux comptes 2022-2027

Nantes Métropole Habitat, OPH de la Métropole Nantaise

17 septembre

44 - NANTES METROPOLE HABITAT

Prestation de DPO (Data Privacy Officer) externalisée.

Agence Nationale des Fréquences

17 septembre

94 - ANFR

Marché d'assurances.

Ville de Plombières les Bains

17 septembre

88 - PLOMBIERES LES BAINS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

La MG s'est refait une santé financière

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié