La mutuelle Mieux-Être en quête de croissance

La mutuelle Mieux-Être en quête de croissance
Stéphane Varda, directrice générale de Mutuelle Mieux-Être.

Tout en préservant ses fondamentaux et son caractère affinitaire, la mutuelle historique du BTP a accompli une mue profonde pour rebondir.

Ne questionnez pas trop Stéphane Varda sur le sauvetage de Mutuelle Mieux-Être par Pro BTP en 2012 ! « C’est derrière nous », s’exclame la directrice générale. Elle concède tout de même qu’un « énorme travail de reprise en main, de ratio­nalisation, de réduction des frais généraux, a été accompli ». Le fait est que la renaissance de Mutuelle Mieux-Être a été opérée au prix d’une reconstruction radicale. Gonflé par une politique de conquête de parts de marché à tout prix, le chiffre d’affaires avait dépassé les 300 M€ au début de la décennie mais les pertes se creusaient à 44 M€ en 2011 sous l’effet délétère d’un courtage non maîtrisé… Depuis, le CA a été divisé par deux à coups de nettoyage du portefeuille. Une politique payante puisque l’équilibre des comptes a été rétabli et maintenu depuis 2013. La mutuelle a aussi affiché ces dernières années des revalorisations tarifaires très basses, voire nulles, donnant des signaux positifs au marché.

Nom de code… Atlas

« Nous avons mené un véritable projet d’entreprise autour du pilotage », affirme Stéphane Varda.

Le nom de code du chantier, Atlas, donne une idée de son ampleur. « Nous sommes, de longue date, à 100 % en gestion déléguée, tant auprès de Pro BTP que des courtiers apporteurs ou de spécialistes de la gestion. Nous voulons la maîtriser parfaitement, ce qui suppose d’être capable de collecter, harmoniser, centraliser les flux en provenance de nos différents partenaires », explique-t-elle, revendiquant aujourd’hui une réelle expertise en matière de gestion déléguée.

Dans la même logique de maîtrise, la distribution a été revue de fond en comble. Le nombre de courtiers partenaires a été réduit (420 partenaires), tandis qu’une organisation nationale des réseaux par mode de distribution a été mise en place depuis 2016 afin de renforcer la qualité de service. Mutuelle Mieux-Être poursuit d’ailleurs sa réflexion sur la distribution, travaillant tant sur l’optimisation « parcours courtier » que sur le digital.

Cette politique a permis de passer sans encombre les réformes qui se sont succédé ces dernières années. Comme beaucoup de mutuelles de taille moyenne, Mieux-Être avait des raisons de craindre l’ANI. « Le choc a été moins important que prévu », analyse Stéphane Varda, précisant que le recul du chiffre d’affai­res en individuelle constaté en 2016 était « anticipé » : « Nous avons, auprès de certains courtiers, des portefeuilles en run-off qui s’émiettent naturellement et que l’on ne peut pas compenser. »

La sécurité de la Sgaps

Les nombreuses synergies avec Pro BTP, qui réassure toujours la mutuelle à 100 %, l’ont aussi aidée à franchir le cap de Solvabilité 2. « L’adhésion à la Sgaps (ndlr : société de groupe assurantiel de protection sociale) nous apporte la sécurité prudentielle et nous permet de préserver notre modèle original d’assembleur dans tous les domaines », expli­que Stépha­ne Varda, avant de préciser : « En matière de prévention, nous n’avons pas de solution unique à promouvoir : nous sélectionnons les meilleurs intervenants. Et pour les réseaux de soins, nous sommes capables de travailler avec différentes plateformes, outre celle de Pro BTP, selon les demandes des clients. » Un modè­le qui a aussi l’avantage de réduire les frais fixes, d’absorber les variations d’activité, ou encore de bénéficier des évolutions technologiques.

« Nous avons renoué avec la croissance en 2017 et nous travaillons à plusieurs axes de développement », poursuit Stéphane Varda. Un produit de prévoyance pour les travailleurs non-salariés, perçus comme une cible de conquête, a été lancé. Et sur le marché ultra-concurrentiel de la complémentaire santé, la mutuelle entend réaffirmer son caractère affinitaire, dans le BTP et au-delà, en se positionnant sur des secteurs connexes, comme l’immobilier, les bureaux d’étude, l’industrie du bois ou du ciment.

Emploi

KAPIA RGI

ANALYSTES FONCTIONNELS en Assurance Vie et /ou IARD

Postuler

KAPIA RGI

CHEFS DE PROJETS Vie et/ou IARD H/F

Postuler

KAPIA RGI

DÉVELOPPEURS ANGULARJS H/F

Postuler
Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marche De Prestations De Conseil Juridique, De Représentation Et D'Assistance En Ju...

Ville de Levallois Perret

09 décembre

92 - LEVALLOIS PERRET

EXTENSION, RENOUVELLEMENT et RENFORCEMENT Des RESEAUX d'EAUX POTABLE ET D'ASSAINISS...

Tours Métropole Val de Loire Communauté d'Agglomération Tours Plus

09 décembre

37 - TOURS METROPOLE VAL DE LOIRE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

La mutuelle Mieux-Être en quête de croissance

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié