La nouvelle «GUL» sourit à Galian

La nouvelle «GUL» sourit à Galian

Tout semble réussir à Galian, l'assureur des professionnels de l'immobilier. Ses chiffres 2013, publiés récemment, sont bons, tandis que sur le front de la loi «Alur», le groupe se réjouit des ajustements autour d'une garantie universelle des loyers (GUL) uniquement réservée aux jeunes.

Dans un marché immobilier en manque de dynamisme économique, Galian a navigué à contre-courant en 2013. Et pour cause : l’assureur des professionnels de l’immobilier a enregistré un chiffre d’affaires de 39,083 M€ au titre de l’exercice 2013, soit une croissance de 3,8%. Mieux, au plan financier, le résultat net du groupe est ressorti à 8,6 M€, en hausse de 44%, tandis que les fonds propres consolidés s’établissent à 122 M€ (+6,5%).

Autre élément positif : le montant des engagements délivrés à ses 9 654 clients-sociétaires (Galian est une société coopérative de caution mutuelle à capital variable, NDLR) a atteint près de 5,8 Md€ (+3,1%). La garantie financière de Galian intervient notamment dans la protection des séquestres des acquéreurs, des loyers des propriétaires – garantie des loyers impayés (GLI) et garantie des risques locatifs (GRL) –, des dépôts de garantie des locataires et la trésorerie des copropriétés.

L'avenir serein grâce à la GUL des jeunes

Concernant ses perspectives, le groupe s’est fixé l’objectif de garantir, à horizon 2015, 10 000 professionnels de l’immobilier, de doubler ses commissions de courtage et d’accroître son résultat net de 50%. Un développement qui ne devrait plus être entravé par la garantie universelle des loyers (GUL), couverture publique des bailleurs contre les loyers impayés, à laquelle Galian était farouchement opposé durant l’examen de la loi «Alur» (accès logement, urbanisme rénové) de Cécile Duflot. Fin juin, le Premier ministre avait confirmé qu’il travaillait, en lien avec Sylvia Pinel, nouvelle locataire du ministère du Logement depuis le remaniement, «à ajuster la GUL pour qu'elle bénéficie à ceux qui en ont le plus besoin : les jeunes. Elle ne sera pas abandonnée, mais mieux ciblée.»

De quoi réjouir Galian : «Des résultats positifs qui nous permettent d’envisager l’avenir sereinement», souligne Georges Isaac, son président. Et d’ajouter : «Nous nous félicitons que nos alertes sur les dangers de la GUL, dans sa version initiale, aient été prises en compte par le gouvernement.»

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 15 novembre 2019

ÉDITION DU 15 novembre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances Risques dommages aux biens et Risques Annexes.

Ville d'Epinay sous Sénart

17 novembre

91 - EPINAY SOUS SENART

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

La nouvelle «GUL» sourit à Galian

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié