La plainte de l'Agipi contre son ancien président porterait sur 5 M€

La plainte de l'Agipi contre son ancien président porterait sur 5 M€
Claude Fath, ancien président de l'Agipi

L’Agipi, une des principales associations d’épargnants (550 000 adhérents, 15 Md€ d'encours pour 1,4 Md€ de chiffre d'affaires en 2013), a déposé une plainte auprès du parquet de Paris contre son ancien président Claude Fath, un des fondateurs de l’association et président pendant 10 ans, qui a cédé son fauteuil en juillet 2013 à François Pierson, ancien PDG d’Axa France.

L'association d'épargnants partenaire d'Axa s’estime victime de détournement et de manœuvres de dissimulation concernant «la perception de rémunérations et l’imputation de dépenses», indique-t-elle dans un communiqué publié jeudi 22 mai. Le préjudice porterait sur un montant de 5 M€ sur les cinq dernières années. Une enquête préliminaire est en cours.

Création d'un comité d'audit en septembre 2012

Les faits auraient été révélés par un comité d'audit créé en septembre 2012. Celui-ci aurait, dans un premier temps, mis à jour de simples fautes de gestion. Puis de nouvelles expertises, diligentées après l'été 2013, auraient révélé des agissements plus répréhensibles. L'ancien président aurait en effet perçu des rémunérations indûment, sans que ni l'assemblée générale, ni le conseil d'administration en soient informés et l'aient autorisé par vote comme l'exige la procédure pour toute rémunération de président d'association. Le conseil d'administration pensait que Claude Fath, retraité d'Axa, agissait en tant que bénévole.

Des demandes formelles de remboursement n'auraient pas abouties. C'est donc la «conjonction de l'absence totale de formalisme et d'une rémunération excessive» qui aurait conduit le conseil d'administration à déposer plainte début avril, selon une source proche du dossier.

AUCUNE INCIDENCE SUR LES CONTRATS D'ASSURANCE

L'association d'épargnants précise que «ces agissements passés n’ont aucune incidence pour les adhérents, ni sur le rendement, ni sur la gestion des contrats d’assurance», ni d’ailleurs sur «l’équilibre financier de l’association». Celle-ci dispose d'un budget annuel de 25 M€, surtout alimenté par une dotation d'Axa et, dans une moindre mesure, de revenus de son patrimoine (50 M€) et des cotisations des adhérents. Elle a depuis décidé de jouer la transparence en dotant son conseil d'administration d'un règlement ou encore en embauchant un directeur du contrôle de gestion.

L'association, dont l'assemblée générale se tiendra le 25 juin prochain, poursuit son activité normalement, avec un travail intensif en termes d'innovation. Elle devrait par exemple lancer dès la rentrée 2014 si les textes sont prêts, un fonds euro-croissance dans le cadre de son contrat retraite Madelin.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 09 avril 2021

ÉDITION DU 09 avril 2021 Je consulte

Emploi

Futur Associé H/F

Postuler

ADSEARCH

Chargé de Comptes IARD - Anglais H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Mission de commissariat aux comptes

Ametarra SPL

13 avril

06 - SPL AMETARRA

Assurances pour les travaux de réhabilitation et reconstruction du groupe scolaire ...

Ville de St Germain en Laye

13 avril

78 - St Germain en Laye

Fabrication, fourniture, livraison, installation et formation sur site, et service ...

IFTH - Institut Français du Textile et de l'Habillement

13 avril

75 - IFTH

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

La plainte de l'Agipi contre son ancien président porterait sur 5 M€

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié