La progression des dépenses au ralenti

Le programme de stabilité du gouvernement prévoit un net ralentissement de la progression des dépenses de protection sociale (prestations de la Sécurité sociale et chômage) pour 2014-2017. Selon Bercy, le taux de croissance annuel moyen de l'ensemble des prestations tombera à 2,4%, contre les 3,3% prévus pour 2013 et les 3,5% de 2012. Les dépenses d'assurance maladie seront les moins touchées : l'objectif voté par le Parlement (Ondam), fixé à 2,7% pour 2013 et à 2,6% en 2014, passera à 2,5% à partir de 2015. Les évolutions les plus faibles concerneraient les prestations chômage (0,4%, contre 6,1% prévus en 2013 et 5,3% en 2012) et celles servies par les caisses d'allocations familiales, avec 0,8% sur la période, contre 2% en 2013 et 2,8% en 2012.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 18 octobre 2019

ÉDITION DU 18 octobre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances dommages aux biens et risques annexes

Sarthe Habitat

16 octobre

72 - SARTHE HABITAT

Prestations de services d'assurance et de gestion de prévoyance gros risques

Les Résidences Yvelines Essonne

16 octobre

78 - LES RESIDENCES YVELINES ESSONNE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

La progression des dépenses au ralenti

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié