La SMABTP consolide ses fondamentaux

La mutuelle des professionnels du bâtiment a multiplié par huit son bénéfice net et enregistré une croissance de son CA de 15,7 %.

Après un résultat 2002 positif, mais insuffisant selon Emmanuel Edou, DG de la SMABTP, le leader de l'assurance construction a retrouvé l'année dernière un niveau de rentabilité honorable. « Tous les indicateurs sont au vert » confirme-t-il. Le bilan 2003 approuvé le 30 mars par les conseils d'administration du groupe est plutôt satisfaisant. Le bénéfice net a été multiplié par huit, à 86 ME, les produits financiers ont progressé de 31 %, à 292 ME. La marge de solvabilité (5,4 fois le minimum réglementaire) et le retour sur fonds propres (8,2 %) s'améliorent. « Les efforts consentis depuis trois à quatre ans portent leurs fruits », explique Emmanuel Edou. Une politique de souscription rigoureuse et des majorations tarifaires ont permis à l'assureur d'éteindre « ses foyers de pertes techniques », à l'exception de la branche construction (43 % du CA), qui reste déficitaire. Par ailleurs, la SMABTP a profité du redressement des marchés financiers. En 2002, la mutuelle a passé pour 13 ME de provisions pour dépréciation durable. Le chantier de modernisation visant à refondre d'ici 2005 le système d'information et à centraliser la gestion des risques de masse a permis d'améliorer le ratio frais généraux/ chiffre d'affaires (18 % contre 19,2 % en 2002). À l'instar de Covéa BTP, dont le but est d'améliorer les coûts de gestion de sinistres.

Une réforme très attendue

Opérationnelle depuis septembre, ce GIE commun à la SMABTP, la Maaf, MMA, l'Auxiliaire et au groupe Camacte a mis en place une base de données juridiques communes, et une procédure favorisant le règlement amiable. Côté activité, la mutuelle engrange un CA consolidé de 1 470 ME, en hausse de 15,7 %, essentiellement grâce à la bonne tenue du BTP et à l'activité vie (lire aussi la brève p. 20).

La filiale espagnole, qui profite de la nouvelle loi sur l'assurance construction (lire ci-contre) contribue aussi à ce résultat. En France, la réforme destinée à renforcer la sécurité juridique des intervenants est attendue. Elle pourrait survenir cet été.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 27 novembre 2020

ÉDITION DU 27 novembre 2020 Je consulte

Emploi

CEGEMA

Chargé de relation client Emprunteur H/F.

Postuler

CEGEMA

Chargé de Gestion Emprunteur H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché des assurances communales.

Ville de Treffiagat

29 novembre

29 - TREFFIAGAT

Amo Dans Le Cadre Du Choix Du Mode De Gestion Du Service De L'Alimentation En Eau P...

Métropole Toulon Provence Méditerranée

29 novembre

83 - METROPOLE TOULON PROVENCE MEDITERRANEE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

La SMABTP consolide ses fondamentaux

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié