La tempête Eleanor devrait coûter 643 M€ aux assureurs européens

La tempête Eleanor devrait coûter 643 M€ aux assureurs européens
© Desfoux / Andia.fr

Selon le spécialiste des catastrophes Perils, le montant des dommages est habituel pour ce type de dépression hivernale.

La tempête Eleanor – également baptisée « Burglind » par l’Université de Berlin – qui s’est abattue sur l’Autriche, la Belgique, l’Allemagne, la Suisse, le Luxembourg, les Pays-Bas, l’Irlande, le Royaume-Uni et la France, les 2 et 3 janvier derniers, a causé au total 643 M€ de dommages assurés, selon les estimations du spécialiste des catastrophes Perils.

Des dommages "non inhabituels"

Si ce montant dépasse largement les 212 M€ de dégâts qu’avait provoqués le cyclone Egon en France et en Allemagne en janvier 2017, les dommages assurés ne sont pas pour autant « inhabituels », souligne Perils. A l’exception de la Suisse où de tels dégâts n’avaient pas été enregistrés en 13 ans.

La dépression cyclonique a particulièrement affecté les îles britanniques et la France, où elle a généré moins de 200 M€ de dégâts selon la Fédération Française de l’Assurance (FFA), et entraîné la mort de six personnes.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 14 mai 2021

ÉDITION DU 14 mai 2021 Je consulte

Emploi

ODYSSEY RE

Adjoint(e) de Souscription F/H

Postuler

SOLUSEARCH.

Juriste Réassurance Senior H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché public de prestation de services en assurances.

Ville de Chaville

16 mai

92 - CHAVILLE

ACQUISITION DE CARTES DE PAIEMENT ET / OU DE RETRAIT POUR LE PAIEMENT DES AIDES FIN...

Département des Hautes Pyrénées

16 mai

65 - CONSEIL DEPARTEMENTAL

Assurance Construction pour les collèges de Dadonville et de Pithiviers.

Conseil Departemental du Loiret

16 mai

45 - CONSEIL DEPARTEMENTAL

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

La tempête Eleanor devrait coûter 643 M€ aux assureurs européens

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié