La Tutélaire ne se repose pas sur son histoire

La Tutélaire ne se repose pas sur son histoire
Jean-Marc Aussibal, directeur général de la Tutélaire.

Cette mutuelle du monde de La Poste et des Télécom, un peu anachronique dans le paysage actuel, entend bien se donner les moyens de poursuivre le développement de son activité.

Politique de multiéquipement, lancement de nouveaux produits, recherche de partenaires… La Tutélaire peut bien avoir plus de 100 ans, cette mutuelle spécialisée en prévoyance n’a rien perdu de son dynamisme. Elle a ainsi engagé une refonte de sa plateforme de relation avec les adhérents. « Aujourd’hui, elle se limite à du conseil, demain elle sera davan­tage orientée vers l’action commerciale », précise le président de la Tutélaire, Alain Payan. La cible historique – person­nels de La Poste et des Télécom – recè­le encore du potentiel en souscription, que ce soit sur le produit phare TuT’LR qui mixe garanties prévoyance et perte d’autonomie ou sur les compléments dépendance et hospitalisation.

Une centenaire assureur et réassureur

Créée en 1907 sous le nom de Tutélaire, des sous-agents et ouvriers commissionnés des Postes, des Télégraphes et des Téléphones, la mutuelle a enregistré en 2016 un CA de 60,3 M€ qui se décompose en trois activités : 37,3 M€ pour la garantie TuT’LR et la surcomplémentaire dépendance ; 3,3 M€ pour la garantie TuT’LR Hospi et l’option soins de suite ; 20 M€ en réassurance (contrat santé collectif de La Poste assuré par La Mutuelle générale).

Création d’une GAV

La mutuelle, qui a enregistré un chiffre d’affaires d’environ 60 M€ en 2016 et une progression de 5 % l’année dernière, entend bien poursuivre cette stratégie de multi­équipement en étoffant sa gamme. Elle devrait ainsi proposer « à brève échéance » une garan­tie des accidents de la vie (GAV), en restant dans l’approche de la Tutélaire, insiste Alain Payan, à savoir « une offre sincère, calculée au juste prix, accessible au plus grand nombre ».

Une expertise qu’elle entend faire valoir bien au-delà de sa base histo­rique qui se rétrécit un peu chaque année. Depuis 2002, la Tutélaire s’adresse d'ailleurs à tous les publics. Elle est ainsi en re­cher­­che de partenariats de distri­bution, que ce soit en marque blanche ou non. « Nous souhaitons travailler avec des mutuelles ou des organismes qui partagent nos valeurs », précise le directeur général de la mutuel­le, Jean-Marc Aussibal, qui évoque également le possible cas de figu­re d’un partenaire qui souhai­terait « mettre en œuvre une garantie dépendance en inclu­sion dans son contrat ».

Nous souhaitons travailler avec des mutuelles ou des organismes qui partagent nos valeurs.

Jean-Marc Aussibal, directeur général de la Tutélaire

Indépendance

La Tutélaire en est convaincue, la perte d’autonomie a de l’avenir. « Ce sera un des risques majeurs dans les prochaines années. On a le sentiment que le produit ne décolle pas. Mais le contrat indivi­duel facultatif s’adresse aux person­nes qui ont les moyens. Ce n’est pas cette catégorie qu’il faut cibler, mais celle aux ressources modestes, en lui proposant une offre pertinente », poursuit Jean-Marc Aussibal. Selon les dirigeants de la mutuelle, cette démar­che partenariale a reçu un bon accueil. « L’écoute est toujours positive, ce qui nous encourage à aller de l’avant », commente le président. Mais pas de confusion sur l’objectif de cette politique : « Nous n’avons pas identifié de nécessité de se rapprocher juridiquement d’autres structures. Les économies d’échelle sont rarement au rendez-vous et nous avons les moyens de notre indépendance. » Dans son dernier rapport SFCR, la mutuelle affiche une marge de solvabilité de 250 %.

Les économies d’échelle sont rarement au rendez-vous et nous avons les moyens de notre indépendance.

Alain Payan, président de la Tutélaire

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 17 juillet 2020

ÉDITION DU 17 juillet 2020 Je consulte

Emploi

CEGEMA

Chargé(e) de relation client Emprunteur H/F.

Postuler

CEGEMA

Chargé(e) Relation Client Prévoyance H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Contrats d'assurances - iARD.

Communauté de communes Seine Austreberthe

14 août

76 - CC CAUX AUSTREBERTHE

Réalisation de prestations juridiques (conseil et assistance juridique, défense des...

Hôpitaux Universitaires de Strasbourg

14 août

67 - STRASBOURG

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

La Tutélaire ne se repose pas sur son histoire

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié