Le coût des catastrophes naturelles en baisse en 2014 (étude Munich Re)

Le coût des catastrophes naturelles en baisse en 2014 (étude Munich Re)
Le nombre de décès liés aux cat'nat a été divisé par trois entre 2013 et 2014.

En 2014, le coût cumulé des catastrophes naturelles s’est établi à 110 Md$ (93 Md€ environ), soit un peu moins que l’année précédente (140 Md$) et que la moyenne des 30 dernières années, selon une étude publiée par le réassureur allemand Munich Re.

La France à contre-courant

Une conclusion à contre-courant du bilan climatique de la France sur la même période. En décembre, l’Association française de l’assurance (FFSA et Gema, AFA) avait porté à 1,8 Md€ le montant des dégâts occasionnés par les intempéries sur les onze premiers mois de l’année, soit 300 M€ de plus que la facture climatique 2013 et que la moyenne des 20 dernières années (34 Md€ sur la période 1988-2007, soit environ 1,5 Md€ par an, chiffres AFA).

Les orages de grêle du week-end de la Pentecôte, en juin dernier, représentent à eux seuls plus de 50% du coût des dommages (entre 800 M€ et 900 M€).

Division par trois du nombre de décès liés aux cat’ nat’

Les événements climatiques de 2014 ont, par ailleurs, provoqué 7 700 décès, soit trois fois moins que l’année 2013 (21 000 morts), les inondations en Inde et au Pakistan en septembre représentant les plus meurtriers avec 665 victimes.

Sur les 110 Md$ de dégâts constatés l'an dernier, 31 Md$ (soit 26 Md€ environ) des pertes étaient assurées. C'est une tempête au Japon, assortie de fortes chutes de neige, qui a coûté le plus cher aux compagnies d'assurance sur l'année pour un montant de près de 3,1 Md$.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Le coût des catastrophes naturelles en baisse en 2014 (étude Munich Re)

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié