Le Lloyd’s se recapitalise pour faire face aux catastrophes naturelles

Le Lloyd’s se recapitalise pour faire face aux catastrophes naturelles
Bruce Carnegie-Brown, président du Lloyd's

Impactés par les ouragans Harvey, Irma et Maria, les membres du marché tricentenaire de l’assurance londonienne ont dû se recapitaliser à hauteur de quelque 3 milliards de livres. 

Pour le Lloyd’s, c’est l’heure des bilans. Marqué par les catastrophes intervenues aux Etats-Unis, dans les Caraïbes, à Mexico et dans le sud de l’Asie, le Lloyd’s s’est acquitté jusqu’à présent de remboursements à hauteur de 2 milliards de dollars (près de 1,68 Md€).

Les ouragans Harvey, Irma et Maria ont d’ailleurs contraint le marché à un exercice de recapitalisation à hauteur de 3 Md£ (près de 3,39 Md€) destinés à restaurer « les ressources en capital à leur niveau antérieur aux événements générateurs de pertes du troisième trimestre 2017 et répondre aux changements des normes de fonds propres pour la campagne de souscription 2018», selon un courrier électronique commun envoyé au marché par Inga Beale, directrice générale du Lloyd’s et Bruce Carnegie-Brown, son président.

Aucun syndicat du Lloyd’s n’a cependant été contraint de cesser ses activités tandis que les actifs centraux (Central Fund), dernière couche de sécurité du marché en matière de ressources en capital, n’a pas été impacté.

Poursuivre la modernisation

Pour l’année prochaine, le Lloyd’s anticipe un raffermissement des prix « qui ne résoudra pas les défis auxquels le marché est confronté », selon la lettre des dirigeants du Lloyd’s. Le marché entend aussi résolument poursuivre sa modernisation  : 10 % des activités du marché passent désormais par une plateforme de placement électronique lancée cette année. Selon le Lloyd’s, l’ensemble des lignes de produits devraient être concerné d’ici au milieu de l'année 2018. « L’ an prochain, il s’agira d’adopter en priorité les nouvelles technologies en passant de la création des solutions destinées à moderniser le marché à l’adoption par les participants » indique ainsi le courrier.

Le Brexit reste aussi l’un des sujets phares. Le Lloyd’s a ainsi confirmé ses projets de création d’une filiale à Bruxelles. La demande d’autorisation est désormais entre les mains du régulateur belge : « nous sommes en bonne voie pour ouvrir cette nouvelle société à temps pour démarrer nos opérations au 1er janvier 2019 » conclut le marché.

Emploi

BNP PARIBAS

Architecte IT H/F

Postuler

CIBLEXPERTS

Expert RC construction ou mécanique H/F

Postuler

BNP PARIBAS

Chargé(e) d'études actuarielles - Tarification H/F

Postuler
Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Souscription d'un contrat d'assurance pour les besoins de la Société immobilière Pi...

SIP - Société Immobilière Picarde

19 septembre

80 - AMIENS

Recouvrement de créances privées.

Véolia Eau

19 septembre

75 - VEOLIA EAU

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Le Lloyd’s se recapitalise pour faire face aux catastrophes naturelles

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié